Royal de Montréal

Les championnats européens et l’AUDL au féminin

SeE6 de Suède a remporté le championnat européen dans la division mixte - Crédit photo Facebook SeE6

Les championnats européens d’ultimate avaient lieu à Wroclaw, en Pologne, du 5 au 7 octobre. Les trois divisions (féminine, mixte et open) y étaient représentées. Un total de 48 équipes (12 féminines, 12 mixtes et 24 opens) s’y sont affrontées pour y déterminer le champion européen.

Clapham de Grande-Bretagne a remporté son 7è titre européen consécutif. -Crédit Photo: Clapham Ultimate Facebook

La division mixte a été remportée par l’équipe suédoise SeE6 de Gothenburg. Ils ont remporté la finale face à Hässliche Erdferkel de l’Allemagne. Le tournoi féminin a quant à lui été remporté par la CUSB Shout de Bologne, en Italie, qui a défait les Britanniques de l’Iceni.

La finale des hommes a été remportée pour une septième année consécutive par le Clapham de Londres. Ils l’ont emporté contre le pendant masculin des finalistes bolonaises féminines, le CUSB La Frotta. Cette équipe comptait sur Nasser Mbae Vogel, qui a joué les deux dernières saisons avec le Royal de Montréal dans l’AUDL.

Toutes les équipes finalistes, à l’exception des champions en mixte, ont aussi pris part aux Mondiaux en juillet dernier à Cincinnati.

L’esprit sportif est très important dans l’utlimate européen. Les gagnants de ce prix sont le KFK – Copenhagen Frisbee Club du Danemark (open), le Maultaschen d’Allemagne (mixte) et le Nice Bristols de la Grande-Bretagne (féminin).

L’AUDL au féminin

Le site Ultiworld publiait deux nouvelles démontrant la volonté de l’AUDL à promouvoir l’ultimate féminin.

Premièrement, l’AULD a confirmé qu’elle renouvelait son partenariat avec l’EuroStar Tour pour les trois prochaines années. Cette tournée visite plusieurs villes nord-américaines et offre des matchs opposant une équipe composée de l’élite féminin européen aux meilleures équipes féminines nord-américaines. L’Americus Pro Cup est l’enjeu de cette tournée.

La contribution de l’AUDL dans ce partenariat est au niveau de la promotion des événements ainsi qu’au niveau logistique. L’organisatrice de cette tournée, Rebecca Forth, avoue qu’il peut sembler contradictoire de s’associer à une ligue à qui on reproche son manque de geste tangible pour l’équité des genres. Toutefois, elle insiste sur le message positif qui doit être retenu de cette tournée.

La tournée Eurostar oppose l’élite du ultimate féminin européen aux meilleurs équipes féminines nord-américaines.

Dans une deuxième temps, l’AUDL a annoncé, à la suite des rencontres entre propriétaires, qu’elle pourrait lancer une ligue féminine, et ce, dès 2020. Un comité de gestion sera formé au cours des prochains mois. Il impliquera entre autre des femmes qui ont été des figures importantes des débats sur l’équité des genres au cours des dernières années. L’un des défis de ce circuit sera de recruter des investisseurs qui seront prêts à financer les nouvelles franchises. Aucun autre détails n’a été partagé pour l’instant dans le communiqué officiel de l’AUDL.

Du même coup, l’AUDL a aussi confirmé Steve Hall à titre de commissaire pour les trois prochaines années. Il prend la relève de Steve Gordon qui a été en poste pendant les 6 dernières années. Finalement, une nouveauté pour les fans en 2019; la ligue tiendra un match des étoiles à la mi-saison. Toutes les équipes bénéficieront du même coup d’une semaine de congé. Les détails quant au lieu, date et format du match des étoiles sont à venir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut