Hockey

Les hauts et les bas de la LHJMQ

http://lhjmq.qc.ca/article/le-calendrier-de-la-saison-reguliere-2018-19-devoile-par-la-lhjmq

La LHJMQ repose principalement sur le concept de reconstruction. À tous les trois à quatre ans, certaines équipes se retrouvent dans les bas fond du classement général avec plusieurs joueurs inexpérimentés. D’autres sont au sommet avec des joueurs ayant atteint leur pleine maturité. Petit tour d’horizon à travers le circuit Courteau en ce début de saison 2018-2019. 

Il est encore tôt pour déterminer exactement quelles équipes aspireront aux grands honneurs. Toutefois, il est évident que certaines équipes vont dominer cette saison dans la LHJMQ. D’ailleurs, les Mooseheads de Halifax seront la prochaine formation hôte du prestigieux tournoi de la Coupe Memorial. Il est évident qu’ils comptent sur une attaque menaçante pour les autres équipes ainsi que sur de bons joueurs en défensive. Avec l’ajout d’Éric Veilleux derrière le banc, ils comptent sur un entraineur qui amènera de l’expérience et saura motiver ses troupes.

Dans l’Ouest, les Huskies de Rouyn-Noranda misent sur l’un des meilleurs gardiens de la ligue en Samuel Harvey. Ils peuvent s’appuyer sur le petit attaquant Rafaël Harvey-Pinard, lui qui saura faire peur aux défensives ennemies. Au Centre, la course pour la première place de la division se jouera probablement entre les Voltigeurs de Drummondville et l’Océanic de Rimouski.

L’attaque des Voltigeurs est solide et la formation drummondvilloise peut aussi compter sur Olivier Rodrigue qui est, comme Harvey, l’un des meilleurs portiers du circuit. Cependant, la ligne est un peu plus mince en défensive. C’est à voir. Quant à l’Océanic, l’équipe n’est pas nécessairement au sommet de son art pour cette saison, mais avec le jeune attaquant qu’est Alexis Lafrenière, ils peuvent certainement rêver à remporter la Coupe du Président.

Des déboires à prévoir

Pour ce qui est du fond du classement, aucune équipe ne souhaite s’y retrouver et être exclue des séries éliminatoires. Toutefois, deux formations de la LHJMQ doivent y être. À mon avis, les Foreurs de Val-d’Or et les Tigres de Victoriaville seront les deux équipes qui ne feront pas partie de la danse printanière. Les joueurs des Foreurs sont jeunes et devront être patients toute la saison. D’ailleurs, leur vétéran défenseur David Noël sera très en demande à la période de transaction du temps des fêtes. Les Tigres ont aussi beaucoup de jeunes dans leur alignement. À noter que plus de la moitié des joueurs n’étaient pas dans l’équipe la saison dernière! C’est certain qu’avec un manque de maturité et d’expérience, ces deux formations ne pourront aspirer au grands honneurs.

Quelques surprises seront à prévoir dans la LHJMQ, mais puisque la saison est à peine commencée, nous verrons le tout au cours des prochaines semaines. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut