ATP

Les retours de Bernard Tomic et Yoshihito Nishioka

Nishioka
(©atpworldtour.com)

À Chengdu, Bernard Tomic a décroché son premier titre ATP en plus de trois ans. L’ex quart-de-finaliste à Wimbledon a connu quelques saisons difficiles, mais il est sorti des qualifications pour s’imposer face à Fabio Fognini en finale. À Shenzhen, Yoshihito Nishioka a remporté un premier titre sur le circuit de l’ATP, face à Pierre-Hugues Herbert.

Tomic s’impose à Shenzhen

L’enfant terrible du tennis australien est de retour. Depuis son arrivée sur le circuit, Bernard Tomic fait partie des sujets préférés des médias. Arrogant mais talentueux, le joueur a captivé l’attention du public, jusqu’à que ce que ses résultats soient éclipsés par ses phrases piquantes en conférence de presse. Après une saison 2017 plus que difficile, Tomic a connu de nouvelles complications en début d’année, sombrant jusqu’à la 243e place mondiale.

Bernard Tomic (©atpworldtour.com)

Toutefois, dès mai, des premiers signes encourageants ont montré qu’il pourrait retrouver le niveau qui lui avait permis d’être Top 20. Après une victoire à l’Open du Pays d’Aix, puis au Challenger Rafa Nadal en septembre, l’Australien a défié les pronostics pour empêcher Fabio Fognini de brandir son quatrième trophée de la saison, en Chine. Tomic a d’abord battu Bradley Kahn, puis Lloyd Harris, avant de défaire Félix Auger-Aliassime, tombeur de Chung Hyeon. En demi-finales, il a éliminé Joao Sousa (7) pour s’offrir un face à face avec Fognini.

Malmené lors de son premier jeu de service, Tomic ne s’est pas laissé impressionner par son rival. Offensif, il a brisé et obtenu une avance conséquente (5-1) qui lui a permis de remporter la première manche. Régulier en début de deuxième set, l’Australien a ensuite dû faire face au retour de son adversaire, plus agressif. Fognini est revenu à la hauteur de Tomic en réduisant son nombre de fautes directes. Les deux joueurs se sont rendus coup pour coup dans la manche ultime, décidée au jeu décisif. Surprenant de concentration, Tomic a effacé quatre balles de match pour finalement s’imposer en trois manches de 6-1, 3-6 et 7-6(9).

Il a ainsi signé son retour dans le Top 100, au 76e rang mondial, après un bond de 48 places. “Je n’ai pas gagné de titres depuis Bogotá, en 2015, a commenté Tomic. Gagner ici est très important pour moi, tout comme d’avancer au classement.”

Pour Nishioka, un premier titre inattendu 

En mars 2017, Yoshihito Nishioka s’est blessé au ligament croisé antérieur du genou gauche. Éloigné du circuit pendant dix mois, il n’aurait jamais pensé brandir son premier titre ATP la saison suivante. Jusque là, Nishioka avait logiquement peiné en 2018, comptant cinq victoires pour dix défaites. Toutefois, ce titre à Shenzhen a changé la donne. Sorti des qualifications, il a enchaîné sept victoires en huit jours pour s’imposer devant Pierre-Hugues Herbert en finale. 

Le Japonais, 117e raquette mondiale en début de tournoi, a brillamment éliminé des adversaires mieux classés. Il a d’abord battu Denis Kudla, avait de créer la surprise face à Denis Shapovalov, contre lequel il a effacé deux balles de match. Nishioka a ensuite défait Cameron Norrie, puis Fernando Verdasco en trois manches, avant de retrouver Herbert.

Le Français disputait sa seconde finale sur le circuit ATP, le Japonais sa première. Pourtant, c’est bien lui qui est sorti vainqueur d’une bataille en trois manches de 7-5, 2-6 et 6-4. Confiant, Nishioka a utilisé ses armes pour faire flancher son adversaire. Ses balles précises ont forcé Herbert à dépenser de l’énergie, ce qui lui a offert la victoire.

“Quand j’étais en réhabilitation, je n’osais pas imaginer remporter un titre ATP. Je souhaitais juste faire mon retour dans le Top 100”, a déclaré Nishioka. Un retour qui est à présent acquis. L’ex-58e raquette mondiale est au 95e rang du nouveau classement, enregistrant ainsi un bond de 67 places.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut