Football

Meilleures performances de la première semaine

inquisitr.com

La saison maintenant commencée, les amateurs de football sont soulagés. Même si ladite saison a débuté jeudi dernier, la grande majorité des matchs ont eu lieu durant la journée du dimanche. L’action ne manquait pas.

Voici un compte rendu des meilleures performances de la première semaine de la saison. (À noter qu’au moment d’écrire ces lignes, les matchs entre Détroit et New York puis entre Oakland et les Rams de Los Angeles n’étaient pas commencés).

Alvin Kamara, porteur de ballon, Saints de la Nouvelle Orléans

Statistiques : 29 verges au sol sur 9 tentatives. 2 touchés au sol
112 verges par la passe sur 9 réceptions, 1 touché par la passe + conversion de 2pts
Résultat du match : NO 40 – TB 48

Après avoir gagné le titre de recrue offensive de l’année la saison dernière, les attentes étaient élevées pour Kamara. Il a su livrer la marchandise dès le premier match de la saison. Contre les Buccaneers de Tampa Bay, Kamara a été en mesure de se frayer un chemin parmi le front défensif de l’équipe. Il a produit 2 touchés au sol et a capté une passe de Drew Brees pour un touché de 35 verges. Même s’il a produit le tout premier touché du premier dimanche de la saison, il a toutefois été timide en deuxième moitié de partie. Il a seulement été en mesure de produire 27 verges en 7 tentatives. Il saura être utile de nouveau lorsque les Saints affronteront les Browns la semaine prochaine.

Tyreek Hill, receveur, Chiefs de Kansas City

Statistiques : 169 verges par la passe en 7 tentatives. 2 touchés par la passe.
1 touché sur retour de botté.
Résultat du match : KC 38 – LAC 28

Certains experts avaient toujours des doutes sur la fiabilité du quart-arrière Patrick Mahomes. Sa performance dimanche a pu faire taire certains de ses détracteurs. C’est toutefois le receveur Tyreek Hill qui a captivé l’attention. Le petit receveur rapide comme l’éclair a été la cible #1 de Mahomes pendant la partie. Après avoir accompli un touché de 91 verges sur un botté de placement, il a produit un touché de 58 verges sept minutes plus tard. La rapidité de Hill à dépasser de vitesse ses adversaires permet à Mahomes de lui décerner de longues passes, lui qui a un canon comme bras. Ce duo saura nous épater tout au long de la saison.

Khalil Mack, ailier défensif, Bears de Chicago.

Statistiques : 1 sac, 1 échappée provoquée, 1 échappée gagnée,
2 plaqués, 1 interception, 1 touché défensif
Résultat du match : GB 24 – CHI 23

C’était tout une première expérience pour le nouveau venu des Bears. Dans son premier match avec son nouvel uniforme, Mack a démontré pourquoi il est devenu le joueur défensif le mieux payé de l’histoire. Après avoir créé de la pression sur la ligne offensive des Packers à maintes reprises, il a finalement su mettre au sol le quart arrière. C’était effectivement le remplaçant DeShone Kizer (pendant qu’Aaron Rodgers guérissait sa blessure), mais il a tout de même été capable de se frayer un chemin. Le plus surprenant est qu’il a capté une mauvaise passe de Kizer pour la ramener dans la zone de touché adverse. Une rareté chez les joueurs faisant partie du front défensif. Tout ça seulement pendant la première demie. Même s’il a été plus timide durant la seconde, sa présence a su élever d’un cran le jeu de ses coéquipiers. L’acquisition de Mack vaut tout son pesant d’or.

Aaron Rodgers, quart-arrière, Packers de Green Bay.

Statistiques : 286 verges par la passe, 3 touchés par la passe
15 verges au sol.
Résultat du match : GB 24 – CHI 23

Si Mack a eu une première moitié productive, Rodgers était le maître de la deuxième demie. Après avoir fait arrêter le cœur de milliers de fans des Packers pour une éventuelle blessure à la jambe, Rodgers est revenu au jeu après l’entracte. Tirant de l’arrière par 20 points lors de son entrée, il a fait opérer sa magie et a lancé trois passes de touchés. Toujours accommodé d’une blessure au genou, il a réussi tout de même à atteindre ses coéquipiers sur une seule jambe. Même s’ils ont eu une attaque au sol peu convaincante, Rodgers a mis l’équipe sur ses épaules et a permis de remporter la victoire. Quel missile il a lancé à Geronimo Allison!

Ryan Fitzpatrick, quart-arrière, Buccaneers de Tampa Bay.

Statistiques : 417 verges par la passe, 4 touchés par la passe
1 touché au sol.
Résultat du match : NO 40 – TB 48

Lorsque les paris furent ouverts, nul n’aurait pu prédire l’issue de cette rencontre. Les Saints étaient grands favori pour remporter le match. Toutefois, les sous-estimés Buccaneers ont créé la surprise. Sans leur quart-arrière étoile Jameis Winston pour les trois premières rencontres, Ryan Fitzpatrick était appelé pour prendre la relève. Il a su épater la galerie en produisant plus de 5 touchés! Ses 417 verges par la passe furent seulement 6 verges derrière Brees, le meneur durant la première semaine. Il les a toutefois produites en 21 tentatives alors que Brees l’a fait en 37 tentatives. Fitzpatrick a su bien connecter avec le receveur Mike Evans, mais aussi DeSean Jackson, auteur de 2 touchés. Si Fitzpatrick continue de bien performer comme ça, il pourrait peut-être voler le poste à Winston!

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: NFL | Faut-il paniquer ou non? - Surlebanc.ca

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut