Tennis

L’incroyable constance de Simona Halep

Halep
(©Getty Images)

Depuis quelques années, Simona Halep fait partie des joueuses les plus régulières du circuit WTA. Toutefois, depuis le tournoi de Rome, la Roumaine fait preuve d’une constance encore plus incroyable. Finaliste en Italie, elle a remporté 21 des 24 dernières rencontres auxquelles elle a participé. Sur ses trois défaites, deux ont eu lieu en finale. Retour sur le parcours d’Halep depuis Rome.

En Italie, Halep est arrivée dans la peau d’une numéro un mondiale sans titre majeur. Au tennis, ce phénomène s’est déjà produit plusieurs fois, et, souvent, il est accompagné d’une pression particulière. Celle-ci est due aux attentes des observateurs, mais aussi de la joueuse elle-même. Bien qu’elle joue de l’excellent tennis, Halep demeure réputée pour sa dureté envers elle-même et sa tendance à rester défensive sur le court. 

Toutefois, à Rome, la Roumaine a commencé à montrer de nouvelles choses. Plus offensive, elle prend le jeu à son compte et contrôle encore mieux les échanges. Sa belle semaine italienne lui a servi de repère et de motivation pour Roland-Garros. 

À Paris, Halep a été performante durant toute la quinzaine. En finale, elle retrouvait Sloane Stephens. Dominée dans la première manche, Halep s’est sortie de son schéma habituel, et a surpassé ses peurs pour reprendre l’avantage. Après un deuxième set âprement disputé, elle a exploité toutes ses opportunités et a été plus agressive. Elle a décroché son tout premier titre en Grand Chelem. Malgré un léger écart de parcours à Wimbledon (elle s’est arrêtée au troisième tour, “encore un peu trop contente et détendue” après sa victoire à Paris), Halep a continué sur sa lancée lors de la tournée américaine.

La superbe quinzaine américaine de Simona Halep

À Montréal, la meilleure joueuse au monde a remporté son troisième titre de la saison. Impériale, elle s’est facilement défaite de Venus Williams (13), Caroline Garcia (6), et Ashleigh Barty (15), avant de retrouver Stephens en finale. À nouveau, Halep a bataillé face à l’Américaine, mais s’en est sortie en trois manches. Pour Martina Navratilova, Halep a « atteint un nouveau niveau de confiance et a adopté une nouvelle attitude sur le court », ce qui se reflète dans son jeu.

Plus offensive, la Roumaine a poursuivi dans la même lignée à Cincinnati, où elle a atteint la finale. « Elle rentre sur le court en disant, “je suis numéro un et vous allez devoir essayer de me battre” », poursuit Navratilova. Elle prend également plus de plaisir et de risques, à l’image de ce coup entre les jambes, réalisé dimanche dans l’Ohio.

À Cincinnati, Halep a éliminé Alja Tomljanovic, Ashleigh Barty (16), Lesia Tsurenko et Aryna Sabalenka. En finale, elle a chuté face à Kiki Bertens, qui n’arrête plus son ascension. La fatigue accumulée de ces deux dernières semaines a, sans doute, également pesé sur le résultat final. Halep s’arrête ainsi à neuf victoires consécutives depuis son arrivée sur le continent nord-américain. Toutefois, nul doute qu’elle fera figure de favorite à Flushing Meadows.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: US Open 2018: Stephens ou Halep pour le titre? - Surlebanc.ca

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Retour en haut