Tennis

Simona Halep remporte la Coupe Rogers

Crédit LaPresse

C’est avec une foule qui l’acclamait que Simona Halep a fait son apparition sur le Court Central pour la finale de la Coupe Rogers. La Roumaine, première au classement mondial, affrontait l’Américaine Sloane Stephens, troisième raquette au monde.

Première manche en deux temps

Dès les premiers coups de raquettes, nous savions que le calibre serait très relevé tout au long du match. Des échanges avoisinant les dix coups en fond de terrain pendant les deux premiers jeux de la rencontre donnaient le ton à la finale. C’est finalement Halep qui a brisé Stephens pour la première fois dans le match au troisième jeu. Elle a ensuite confirmé le bris dès le jeu suivant.

L’aplomb de la Roumaine semble déstabiliser la jeune Américaine qui fit appelle à son entraineur alors qu’elle était en déficit (1-4) après seulement 18 minutes. Finalement, après de longs échanges, c’est Stephens qui, à son tour, a brisé la favorite de la foule. Après une confirmation de bris par la troisième raquette mondiale, c’est Halep qui a pris le temps de parler à son entraineur. Malheureusement pour cette dernière, le résultat ne fût guère positif, donnant un bris sur une double faute. À ce moment, la rencontre se transforma en compétition de bris.

Halep a brisé Stephens après un long échange sur les lignes pour prendre les devants 5-4 dans la manche. Ensuite, l’Américaine pris l’ascendant 6-5 avant de voir la championne en titre de Roland-Garros remettre le tout à égalité après avoir comblé un déficit de 15-40. Dans les premiers jeux du bris d’égalité, Simona Halep manqua deux coups droits parallèles de manière identique sur des échanges qu’elle devait gagner.

C’est alors qu’elle lança sa raquette sous les murmures de la foule. « Pendant le match, je parlais beaucoup trop. J’étais un peu négative.« , explique-t-elle. Stephens profita de la situation pour prendre les devants 5-1. Par la suite, le jeu s’est gâté pour la coéquipière d’Eugénie Bouchard en double. Elle a laissé aller son avance, perdant le bris d’égalité et la manche, cumulant les fautes directes.

Bris après bris

Visiblement, les jeux au service semblaient difficiles pour les deux joueuses. Ce sont trois bris consécutifs qui lancèrent les hostilités de la seconde manche, à différence que Stephens confirma son deuxième prenant l’avance 4-1 dans le deuxième set. Halep remonta la pente à 4-3, ce qui fit assez pour voir réapparaitre le coach de l’Américaine.

Il faut croire que Stephens en avait besoin, ayant remporté aisément le jeu suivant. C’est avec de laborieux service à 125 km/h et une double faute que Halep a offert le set à l’Américaine. La Roumaine fut traitée par le soigneur au pied gauche entre la deuxième et la troisième manche.

Halep prend l’ascendant

Halep a bien commencé la manche ultime, brisant et confirmant dès le départ. Le niveau de jeu des joueuses baissa légèrement au troisième jeu, ce qui n’a pas empêché Sloane Stephens d’envoyer de superbes balles sur les lignes, gagnant son service et brisant la favorite le point suivant. Stephens semblait être sur une lancée à 2-2, alors qu’elle menait le cinquième jeu 40-0.

Toutefois, Halep effectua une remontée pour remporter le jeu. Ensuite, elle a confirmé son bris avec deux as.  Tout sembla s’effondrer pour l’Américaine, alors qu’elle accorda un autre bris sur une double faute. À 5-2, Stephens fit appelle à son coach pour une troisième fois dans le match. Après une tentative de remontée de l’originaire de Fort Lauderdale, Simona Halep remporta la Coupe Rogers à sa cinquième balle de match, l’emportant 7-6, 3-6 et 6-4 au grand plaisir de la communauté roumaine de Montréal, nombreuse à chaque année. « Dans le dernier jeu j’ai juste voulu mettre la balle en jeu. J’ai été chanceuse puisque j’ai frappé un as sur le point de championnat (sourire). »

Ce fût une finale de plus de deux heures et demi très excitante avec beaucoup de longs échanges et quelques coups spectaculaires. Les mauvais services de part et d’autres ont rendu le matchs très fatiguant pour les joueuses. Grâce à cette victoire, Simona Halep solidifie sa première place au classement de la WTA.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: US Open 2018: Stephens ou Halep pour le titre? - Surlebanc.ca

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut