Football

Le retour d’Andrew Luck

aol.com

Il n’y a pas si longtemps, le quart-arrière Andrew Luck des Colts d’Indianapolis était considéré comme l’un des cinq meilleurs de la NFL. Toutefois, une blessure persistante à son épaule a presque basculé sa carrière.

Premier choix au total du repêchage de 2012, Luck était considéré comme le remplaçant au futur intronisé au temple de la renommée Peyton Manning. Les Colts avaient terminé bon dernier l’année précédente et la venue d’un quart-arrière de la stature de Luck était bien accueillie par la formation de l’Indiana. Le colosse de 6 pieds 4 pouces et 240 livres avait accumulé plus de 9400 verges et 82 touchés durant ses trois années à l’université de Stanford.

usatoday.com

Lors de sa première saison, Luck n’a pas déçu. Il a amené son équipe vers les séries éliminatoires pour la première fois depuis le départ de Manning avec un dossier de 11 victoires et 5 défaites. Il a également battu le record, précédemment détenu par Cam Newton, pour le plus grand nombre de verges par la passe lors d’une année recrue avec 4 374 verges. Ses 18 touchés par la passe ont également battit un record pour le plus grand total produit par un joueur sélectionné le premier choix d’un repêchage. Malgré ses prouesses, il a fini deuxième derrière Robert Griffin III dans la course de la recrue offensive de l’année.

Il a surpassé les 4000 verges par la passe trois fois dans sa carrière jusqu’à présent et il a accumulé 14 touchés au sol au cours des cinq saisons qu’il a joué. Également, ses 40 touchés par la passe lors de la saison 2014 ont été un sommet dans la NFL durant cette saison. Durant ses trois premières années dans la ligue, il a réussi à porter son équipe vers les séries à chaque reprise.

Sa blessure à son bras de lancer

uk.businessinsider.com

La carrière de Luck bascula lors de la saison 2015. Il manqua les deux premiers matchs de sa carrière durant le mois d’octobre en raison d’une blessure à l’épaule. Il retourna au jeu par la suite. Toutefois, lors d’un match contre les Broncos de Denver, Luck a subi une lacération au rein et une entorse à un muscle abdominal qui l’obligea à rester sur la touche pour le reste de la saison. Après avoir récupéré durant la saison morte, il fut de retour pour la saison 2016 et débuta chaque partie sauf la dernière.

Cependant, à l’hiver 2017 il fut opéré à l’épaule pour la même blessure qu’il a subie lors de la saison 2015. Les Colts voulaient s’assurer que cette blessure n’ennuierait plus Luck puisqu’il s’agissait du bras avec lequel il lançait. Ils croyaient que Luck pourrait jouer quelques matchs durant la saison 2017, mais sa blessure ne guérissait pas rythme qu’ils espéraient. Il a même dû avoir une injection de cortisone durant le mois d’octobre dernier. Après avoir voyagé en Europe pour subir d’autres traitements, Luck débuta sa réhabilitation par un programme axé sur les lancers. Le chemin vers la guérison complète fut difficile pour Luck, qui parfois croyait lui-même qu’il ne reviendrait plus jamais au jeu.

Nouveau départ

Luck jouera pour la première fois depuis le 1er janvier 2017 au premier match de pré-saison des Colts face aux Seahawks de Seattle. Normalement, les joueurs partants n’ont pas l’habitude de voir beaucoup d’action durant la pré-saison, mais les Colts veulent lentement ramener Luck à sa meilleure forme. Il devrait donc disputer une bonne partie du match.

bostonherald.com

Pour prévenir que d’autres blessures à Luck surviennent, les Colts ont mis l’emphase sur l’amélioration de leur ligne offensive durant la saison morte. Ils ont commencé par repêcher le garde Quentin Nelson en première ronde, considéré comme le meilleur athlète de l’encan parmi plusieurs experts. Ils ont par la suite utilisé leur choix de deuxième ronde pour choisir un autre garde Braden Smith et ont signé le bloqueur Austin Howard.

Luck pourra toujours compter sur un des receveurs les plus constants de la NFL T.Y. Hilton. Même si le receveur Donte Moncrief ne fait plus partie de l’équipe, Luck donnera la chance à d’autres athlètes comme la récente acquisition Ryan Grant de se faire valoir. D’ailleurs, l’ailier rapproché Jack Doyle a terminé 2e pour le nombre de réceptions parmi les autres de sa position la saison dernière. Luck pourra donc se servir de plusieurs munitions pour revenir en pleine forme.

Si Luck redevient l’athlète qu’il était, les Colts seront ravis que sa blessure soit derrière lui. Après tout, il a 28 ans et il devrait lui rester encore de nombreuses années. Quoiqu’il soit dans une des divisions les plus difficiles de l’AFC, il sera intéressant de voir comment le nouvel entraîneur Frank Reich l’utilisera sur le terrain. Même s’il amorcera sa 7e saison dans la NFL, ce sera un nouveau départ pour Luck.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut