Canadiens

Anthony Duclair à Montréal : le pour et le contre

(C) PC

Anthony Duclair n’a pas reçu d’offre qualificative de la part de Blackhawks de Chicago, ce qui signifie qu’il deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet. L’attaquant de 22 ans risque (déjà) de se retrouver au sein d’une quatrième formation depuis son arrivée dans la LNH. Est-ce que Montréal pourrait être sa prochaine destination?

Évaluons le pour et le contre de cette possibilité.

Duclair devrait venir à Montréal car…

duclair

(C) Reddit

Il pourrait de nouveau former un duo dominant avec Max Domi. Les deux joueurs ont connu leurs meilleurs moments dans la LNH alors qu’ils évoluaient sur le même trio avec les Coyotes de l’Arizona. En 2015-2016, le nouveau joueurs des Canadiens avait obtenu 52 points, tandis qu’Anthony Duclair avait récolté 44 points. Ils avaient également bien fait lors du Championnat du monde junior. Domi et Duclair avaient respectivement obtenu dix et huit points en sept rencontres. Le duo avait permis au Canada de mettre la main sur la médaille d’or.

Il serait un low risk contract. C’est bien connu, Marc Bergevin aime tenter sa chance avec des joueurs qui ont déjà connu de bonnes saisons par le passé. En 2016, il s’était entendu avec Alexander Semin. L’an dernier, c’était au tour d’Ales Hemsky de joindre le Tricolore. Et si Duclair était le prochain? Il pourrait signer un contrat d’un an pour un peu moins d’un million de dollars. Il aurait l’obligation de prouver qu’il peut aider l’organisation montréalaise. Si l’expérience ne fonctionnait pas, il pourrait être rétrogradé avec le Rocket de Laval.

Il est un Québécois. Je n’aime pas cet argument, mais dans un cas comme celui-ci, c’est vrai. Duclair ne peut pas faire pire que certains joueurs de l’organisation et il ne coûterait pas cher. Le fait qu’il soit Québécois et que les Canadiens représente le club de son enfance pourrait aussi lui donner une motivation supplémentaire à performer.

Duclair ne devrait pas venir à Montréal car…

© Getty

Il ne s’est pas amélioré lors des dernières saisons. En effet, Duclair n’a produit que 38 points au cours des deux dernières campagnes. Ces saisons difficiles ont été ponctuées d’un passage forcé avec les Roadrunners de Tucson dans l’AHL en 2016-2017. Le natif de Pointe-Claire a également affiché un différentiel de -12 au cours de cette séquence.

Son attitude laisse à désirer. Il s’agirait de l’une des raisons qui avaient poussé les Coyotes à le rétrograder avec le club-école. De plus, nous savons à quel point l’attitude est importante avec Marc Bergevin.

Il y a trop de joueurs semblables à Montréal. Les Canadiens comptent déjà sur sept joueurs pouvant évoluer sur l’aile gauche; Max Pacioretty, Jonathan Drouin, Max Domi, Paul Byron, Artturi Lekhonen, Charles Hudon et Nicolas Deslauriers. Bien qu’il pourrait récolter sa part de points, Duclair n’est pas un attaquant de premier trio et son ajout à la formation ne ferait que congestionner davantage cette position.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut