Football

Regard vers 2018 : Lions de Détroit

detroitjockcity.com

Cette série d’articles a pour but de fournir un profil de chaque équipe de la NFL en vue de la saison 2018. Elle sera rédigée par mon collègue Benjamin Martineau et moi-même.

LA SAISON 2017

FICHE 9-7(2E PLACE, NFC NORTH)

À la suite de leur qualification aux séries éliminatoires en 2016, les Lions voulaient continuer sur leur élan de la saison précédente. Ils ont littéralement répété leurs exploits puisqu’ils ont fini avec le même dossier de 9-7. Toutefois, cette fois-ci ce ne fut pas suffisant pour être accéder aux séries. Rendu à la 4e saison de l’entraîneur-chef Jim Caldwell, la direction espérait qu’il serait en mesure d’amener l’équipe à l’étape suivante.

La saison avait bien commencé pour les Lions. Après avoir accumulé 3 victoires à leurs 4 premiers matchs, ils étaient les premiers de leur division. Cependant, le mois d’octobre fut plus difficile avec 3 défaites consécutives. Ils ont ensuite eu 6 victoires à leurs 9 matchs suivants mais ce ne fut pas suffisant pour dépasser les Falcons d’Atlanta prenant la dernière place des séries éliminatoires. En amenant son équipe dans les séries seulement deux fois au cours des 4 dernières années, Caldwell fut congédié à la fin de la saison.

Vétéran de 9 saisons, le quart-arrière Matthew Stafford est toujours le meneur de l’attaque des Lions. L’ancien premier choix au total du repêchage de 2009 a démontré au cours des dernières saisons qu’il est un des meilleurs passeurs. Il a d’ailleurs obtenu le plus de verges par la passe de l’histoire durant ses 100 premières parties.

Son équipe s’est classée 5e et 6e pour le nombre de touchés par la passe et pour le nombre total de verges aériennes respectivement. C’est toutefois l’attaque au sol qui a fait mal à l’équipe. En effet, la formation de Détroit a terminé au dernier rang pour le nombre de verges au sol. Si les Lions veulent être une équipe se battant pour un Super Bowl, leurs deux formes d’offensives doivent être plus balancées.

Départs importants durant la saison morte

Plusieurs rouages importants des dernières saisons ont changé de domicile durant la saison morte. Les arrières-défensif DJ Hayden et Don Carey ont pris le chemin vers Jacksonville tandis que le plaqueur défensif Haloti Ngata a signé avec les champions de l’année dernière : les Eagles de Philadelphie. Également du côté de la défense, le secondeur Paul Worrilow a rejoint Ngata.

À l’offense, l’ancien choix de première ronde l’ailier rapproché Eric Ebron a été libéré par les Lions et a décidé d’aller signer avec les Colts d’Indianapolis.

Acquisitions importantes durant la saison morte

Après le congédiement de Jim Caldwell, les Lions étaient à la recherche d’un nouveau leader à la barre de l’équipe. Se classant au 2e rang pour le plus de touchés au sol alloué, l’équipe avait la possibilité de se tourner vers un entraîneur plus défensif. L’ancien coordonnateur défensif des Patriots de la Nouvelle-Angleterre était donc un choix idéal. Celui qui a passé les 13 dernières saisons sous les ordres de Bill Belichick était prêt à relever un nouveau défi.

 

instagram.com

Embauché comme président en 2016, Bob Quinn a également des liens avec les Patriots. Il a travaillé dans les opérations footballs de l’équipe depuis 15 années. Puisqu’il a bien connu Patricia pendant son temps en Nouvelle-Angleterre, le choisir comme entraîneur-chef n’était pas trop difficile.

La défense et l’attaque au sol furent donc les principaux secteurs que Matt Patricia voulait améliorer. Avec plusieurs postes de secondeur disponibles, les Lions ont embauché Christian Jones et Devon Kennard pour solidifier le milieu de leur défensive. Ils ont également embauché le demi de coin DeShawn Shead pour venir former un duo avec leur vedette Darius Slay, récemment nommé 49e meilleur joueur au total par NFLNetwork.

Ces additions à la défense devrait permettre au Lions de stopper les courses adverses. Jusqu’à quelle point la défense de Patricia sera performante? Slay croit que l’expérience qu’il a acquis avec les Patriots se reflétera dans leur système de jeu.

Patricia a décidé d’aller chercher un des anciens joueurs sous sa tutelle pour améliorer leur attaque au sol : le porteur de ballon LaGarette Blount. Blount pourra enlever de la pression sur les épaules de Stafford, lui qui a mené la ligue avec 18 touchés au sol lors de sa saison 2016 avec les Patriots. Trois fois champions du Super Bowl, Blount amènera également de l’expérience en séries éliminatoires.

Blount sera rejoint par Kerryon Jonhson, choix deuxième ronde au plus récent repêchage. Frank Ragnow, centre de l’université de l’Arkansas, a quant à lui été sélectionné en première ronde. Son ajout à la ligne offensive, déjà composée de TJ Lang et Taylor Decker, sera un grand facteur qui améliorera l’attaque au sol.

Leur unité de receveurs contenant Marvis Jones, Golden Tate et Langston Galloway est restée pratiquement intacte. Néanmoins, pour comblé ainsi le vide laissé par Ebron, les Lions ont décidé d’embaucher l’ailier rapporché canadien Luke Wilson.

Saison 2018

Il sera très intéressant de voir jusqu’où Patricia pourra amener son équipe à sa première saison en tant qu’entraîneur-chef dans la NFL. Sous les ailes de Belichick, Patricia a acquis l’expérience et les connaissances requises pour être l’un des meilleurs entraîneurs de la NFL. Triple champions du Super Bowl, ses mutiples expériences en séries éliminatoires pourront aider Stafford et les Lions à passer à l’étape suivante. Qui sait? Peut-être dans un avenir proche, il pourrait faire face à son ancien mentor lors de la grande finale.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut