Coupe du monde

Les favoris pour remporter la Coupe du monde

Trophée de la Coupe du monde Crédit : worldsoccer.com

La Coupe du monde commence officiellement jeudi avec le coup d’envoi lors du match Russie-Arabie Saoudite. Après avoir passé les divers groupes en revue, voici maintenant les six nations qui sont le plus susceptibles de soulever le célèbre trophée le 15 juillet prochain à Moscou.

Le Portugal

Crédit : seeklogo.com

Après avoir remporté l’Euro en 2016, le Portugal a su montrer à la planète entière qu’elle est maintenant devenue une nation à prendre au sérieux dans les compétitions internationales. S’il est bien vrai que Ronaldo est une pièce importante de l’équipe, le Portugal a réussi à prouver qu’il pouvait tout de même gagner sans lui. En effet, Ronaldo s’est blessé en finale en 2016 et cela n’a pas empêché les Portugais de triompher.

Le Portugal pourrait aller chercher un premier titre international. Les joueurs sont de qualité, l’entraîneur est très compétent et le parcours semble favorable pour les Portugais. Peu importe si le Portugal termine premier ou deuxième du groupe, ils devront affronter une équipe du groupe A en huitièmes. Le Portugal devrait battre cette équipe, que ce soit l’Uruguay, la Russie ou l’Égypte.

Il devrait ensuite affronter une équipe du groupe C ou D, soit la France, la Croatie ou l’Argentine par exemple. À ce moment, tout est possible surtout si l’adversaire a connu un match relevé auparavant, ce qui est fort probable. Le Portugal a ainsi un chemin favorable qui pourrait lui permettre de se rendre en finale, un scénario qui ressemble à il y a deux ans.

La Belgique

Crédit : seeklogo.com

Depuis plusieurs années, on ne cesse de parler de la génération dorée belge où de nombreux joueurs talentueux ne cessent d’épater la galerie : Hazard, Fellaini, Lukaku, de Bruyne, Courtois, Kompany, etc. Or, en compétition, les Diables rouges ont toujours plié bagage. Et si cette génération était parvenue à maturité afin de remporter un premier titre mondial? La Belgique vient de connaître une campagne de qualifications incroyable. De plus, l’équipe n’a pas perdu depuis septembre 2016. Le groupe semble ainsi solide.

Le parcours s’annonce aussi clément pour les Belges jusqu’en quarts de finale. Le groupe devrait être prenable et la Belgique devrait passer aisément en huitièmes de finale. Elle devra affronter l’une des équipes du groupe H. Le duel potentiel serait ainsi contre la Pologne, la Colombie, le Sénégal ou le Japon. Je ne vois pas l’une de ces nations s’imposer contre les Diables Rouges et ils devraient se rendre en quarts de finale.

En quart de finale, ça se corse. La Belgique pourrait potentiellement affronter le Brésil ou l’Allemagne, deux nations qui sont favorites pour remporter la Coupe du monde. La Belgique partira probablement comme négligée dans ce match, mais les Belges pourraient causer des surprises. Un bon résultat et les Belges pourraient arriver en demi-finale avec la confiance au sommet. Avec un tel sentiment, les Belges pourraient être dangereux. À la Coupe du monde, tout est possible.

L’Espagne

Crédit : seeklogo.com

L’Espagne espère que les scénarios de la Coupe du monde de 2014 et de l’Euro 2016 ne se répéteront pas lors du prochain tournoi. La confiance du groupe est au sommet alors que la Roja n’a pas perdu un match depuis juin 2016. Julen Lopetegui a effectué un travail colossal ces derniers mois, à tel point qu’il vient d’être nommé entraineur du Real Madrid. La défensive devrait être au sommet durant cette compétition.

Comme le Portugal, l’Espagne évolue dans le groupe B et devra affronter une équipe du groupe A en huitièmes de finale. Peu importe l’adversaire, l’Espagne devrait être en mesure de remporter le match et passer en quart de finale. Les Espagnols possèdent de meilleures qualités défensives que ces équipes et devraient être capables de défendre son territoire.

En quarts de finale, les Espagnols devraient affronter les champions du groupe D ou les deuxièmes du groupe C. La Roja a les atouts pour tenir tête à ces équipes comme en fait foi son résultat de 6-1 contre l’Argentine. Le momentum pourrait ainsi se créer et à ce moment, l’Espagne peut se rendre jusqu’au bout.

La France

Crédit : seeklogo.com

20 ans après la conquête de leur premier titre mondial et quelques mois après avoir atteint la finale de l’Euro 2016, la France a envie de retrouver la gloire mondial. En qualifications, la France a réussi à s’extirper d’un groupe difficile avec la Suède et les Pays-Bas. Même si le dernier match amical contre les États-Unis a relevé certains doutes sur l’équipe, la France est composée de multiples joueurs de talent et d’une jeunesse intéressante. L’effectif français a d’ailleurs la plus grande valeur financière du tournoi. Avec les Griezmann, Lloris, Mbappé et Pogba, la France peut être confiante pour le tournoi.

Le parcours de la France commence avec un groupe très abordable où la France devrait logiquement terminer devant le Pérou, le Danemark et l’Australie. Elle devrait par la suite affronter les deuxième du groupe D. Si la France risque d’avoir des duels adéquats, les équipes du groupe D devraient avoir des duels très relevés qui pourraient fatiguer les équipes. La France pourrait ainsi être en position de force.

Dans les quarts de finale, la France pourrait affronter à nouveau le Portugal, mais je crois qu’ils seront davantage préparés pour ce match que lors de l’Euro. Ils pourraient aussi affronter l’Uruguay ou l’Espagne. La France a l’habitude ces derniers mois d’affronter de bonnes équipes et de s’imposer sur la pelouse. La seule condition est de ne pas sous-estimer l’adversaire, car les Bleus pourraient jouer du soccer de rattrapage.

Le Brésil

Crédit : discenter.com

Après avoir subi une humiliation à domicile en demi-finale à SA Coupe du monde et une élimination extrêmement honteuse en phase de groupe à la Copa America Centenario, le Brésil a réussi à retrouver sa vitesse de croisière. Sous la gouverne de Tite, les Brésiliens ont retrouvé leur statut de favori du tournoi. Ils ont également survolé les qualifications en Amérique du Sud et n’ont toujours pas perdu depuis le mois de juin dernier. Le peuple brésilien s’attend à de bons résultats de la bande à Neymar et les organisateurs de paris sportifs mettent le Brésil au premier rang.

Durant la phase de groupe, le Brésil devrait triompher de ses adversaires : la Suisse, le Costa Rica et la Serbie n’auront pas le niveau afin de rivaliser avec l’équipe la plus couronnée de l’histoire de la Coupe du monde. En huitièmes de finale, le Brésil devrait aisément disposer de la deuxième équipe du groupe F à moins que l’Allemagne déçoive et termine au deuxième rang. Si tel était le cas, même si c’est assez improbable, le huitième de finale serait difficile pour les Brésiliens qui seraient confrontés au traumatisme de 2014. Sinon, le Brésil ira en quarts.

Le Brésil a tous les atouts afin de parvenir à la demi-finale et la finale. Ils pourraient très bien avoir une sixième étoile sur le maillot après le tournoi. La force offensive de cette équipe est assez incroyable et pourrait causer bien des dommages aux équipes adverses. La défensive a également été très forte les derniers mois, l’équipe n’ayant toujours pas concéder de but en 2018. Ils ont notamment battu l’Allemagne en mars dernier, ce qui montre bien le potentiel du Brésil à remporter le tournoi.

L’Allemagne

Les champions du monde en titre sont encore dans une forme sublime. L’Allemagne a connu un bon Euro, malgré la défaite en demi-finale, et l’effectif regorge de talents. Le sélectionneur Joachim Low est probablement l’un des meilleurs de la planète et il y a tellement de talent en Allemagne qu’il est parvenu à remporter une Coupe des Confédérations avec une équipe B. Ils sont très bien positionnés après des qualifications où l’offensive a été sensationnelle et la défensive impeccable. Même s’ils ont connu certains résultats mitigés, les Allemands sont toujours dangereux en compétition officielle.

Le groupe F est largement à la portée des Allemands. Ils devraient aisément se hisser devant les Mexicains, les Suédois et les Sud-Coréens. Ceci devrait permettre au groupe de se souder et d’avoir un haut niveau de confiance pour la suite. Pas d’inquiétude non plus pour les huitièmes de finale, à moins que le Brésil se retrouve sur son chemin. Les Allemands ont amplement le talent pour faire face à la Suisse, au Costa Rica et à la Serbie.

L’Allemagne possède aussi tous les éléments pour se rendre jusqu’au bout. Manuel Neuer est toujours un solide rempart qui peut empêcher les adverses de marquer. L’attaque et le milieu de terrain sont toujours extrêmement solides et la machine à marquer allemande semble intacte. Si la défensive peut conserver tous ses atouts, les Allemands seront vraiment difficiles à battre.

Y a-t-il un autre favori selon vous? Qui devrait remporter le trophée le 15 juillet prochain?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut