Hockey

La 4e étoile de la semaine : Lars Eller

rds.ca

Qu’est-ce que la quatrième étoile de la semaine? C’est un joueur qui s’est démarqué d’une manière ou d’une autre au cours de la dernière semaine dans le monde du hockey, que ce soit par une performance extraordinaire, une vidéo qui devient virale, un geste marquant ou pour l’ensemble de son oeuvre. Évidemment, la quatrième étoile de la semaine n’est pas nécessairement le joueur qui recevra la première étoile de la semaine dans la LNH. Le but est de rendre hommage à un joueur digne de mention, qui pourrait passer sous le radar.

Cette semaine, la quatrième étoile est remise à Lars Eller.

POURQUOI LARS ELLER?

Après plus de 40 ans d’attente, les Capitals de Washington ont finalement remporté leur première Coupe Stanley. Menés par les Alex Ovechkin, Evgeny Kuznetsov et Braden Holtby, c’est un joueur un peu plus effacé qui a marqué le but gagnant lors du cinquième match de la finale de la Coupe : Lars Eller. Alors que le match était à égalité 3-3 en fin de troisième période, Eller a profité d’une rondelle libre derrière le gardien Marc-André Fleury pour donner les devants aux Caps. Lars Eller est par le fait même devenu le premier Danois à mettre la main sur la Coupe Stanley… et sur la quatrième étoile de la semaine.

QUI EST LARS ELLER?

Lars Eller est né le 8 mai 1989 à Rodovre au Danemark. Dès l’âge de 15 ans en 2004-05, Eller évolue pour le club U20 de Rodovre et il est tout simplement dominant pour son âge comme en témoigne ses 47 points en 28 rencontres. Le Danois fait le saut en Suède dès la saison suivante alors qu’il s’aligne avec les club U18 et U20 de Frolunda. Le calibre de jeu est beaucoup plus relevé en Suède qu’au Danemark et la production d’Eller diminue drastiquement. Il ne récolte que 14 points en 36 rencontres dans le U20.

En 2006-07, saison avant son repêchage dans la LNH, Eller récolte 55 points en 39 rencontres avec le HC Frolunda U20, ce qui est bon pour le premier rang des marqueurs de la ligue. Lors de la séance de repêchage 2007 de la LNH, les Blues de St. Louis jettent leur dévolue sur Lars Eller au 13e rang. La saison qui suit, en 2007-08, est extrêmement importante dans la carrière d’Eller. Il évolue d’abord pour quelques matchs dans la SHL avec Frolunda. Il représente ensuite le Danemark au Championnat mondial junior et au Championnat mondial.

Lars Eller demeure en Suède la saison suivante. Il récolte 29 points en 48 rencontres avec Frolunda. Il fait finalement le saut en Amérique du Nord un an plus tard alors qu’il passe la majorité de la saison avec les Rivermen de Peoria, le club-école des Blues. Eller récolte 57 points en 70 rencontres dans la AHL et il en ajoute deux en sept matchs avec les Blues. Eller termine la saison en marquant deux buts et en amassant trois passes dans le Danemark au Championnat du monde.

Le 17 juin 2010, Lars Eller est impliqué dans une transaction importante. Il prend la direction de Montréal en compagnie de l’ailier gauche Ian Schultz en retour du gardien Jaroslav Halak. Ce dernier venait de connaître des séries exceptionnelles en 2010. Eller connait des débuts honnêtes mais sans plus avec Montréal alors qu’il amasse 17 points en 77 matchs à sa première saison.

Le Danois augmente sa production la saison suivante avec 28 points. Le Canadien rate les séries, mais Eller représente le Danemark au Mondial de hockey. Durant le lock-out de la LNH de l’automne 2012, Eller s’aligne avec le JYP en Finlande avec qui il récolte 15 points en autant de matchs. De retour à Montréal en janvier, Eller connait la meilleure saison de sa carrière avec 30 points en seulement 46 matchs. Il est cependant blessé par Eric Gryba durant le premier matchs des séries.

Eller continue par la suite d’accumuler des saisons ordinaires à Montréal avec 26, 27 et 26 points jusqu’en 2015-16. Lors de repêchage de la LNH en 2016, Marc Bergevin en a assez et échange Eller aux Capitals en retour de deux choix de deuxième ronde, l’un deviendra Joni Ikonen et le second est un choix en 2018. Lars Eller débute un nouveau chapitre de sa carrière en 2016-17 avec les Capitals de Washington.

Après une saison de 25 points, Eller connait une très bonne saison alors qu’il récolte 38 points en 81 matchs en 2017-18. Il profite de la blessure de Nicklas Backstrom durant les séries éliminatoires pour se retrouver sur le deuxième trio de l’équipe et il ne déçoit pas. Eller marque sept buts et ajoute 11 passes durant les séries 2018. Il marque probablement le but le plus important de sa carrière lors du cinquième match de la finale, but qui permet aux Capitals de remporter la Coupe Stanley et qui permet à Eller de remporter la quatrième étoile de la semaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut