Coupe du monde

Coupe du monde | L’équipe type des non-sélectionnés

Crédit images : Zimbio.com. Montage : Surlebanc.ca.

Les sélections nationales qui seront présentes à la Coupe du monde dévoilent peu à peu leur liste de 23 joueurs convoqués. Comme à chaque édition, plusieurs joueurs importants seront absents de ce grand rendez-vous, n’ayant pas été convoqués par le sélectionneur de leur pays.

Ainsi, le magazine français Onze mondial a réalisé un exercice fort intéressant. Les membres du média ont établi le onze de départ type des joueurs non-convoqués pour la Coupe du monde. Un résultat fort impressionnant…

Pas mal, non?

Des décisions surprenantes

Bien que certaines décisions peuvent être contestées, d’autres ne relèvent pas de la surprise.

Karim Benzema n’a plus disputé de match pour la France depuis le 8 octobre 2015 des suites d’une histoire de sextape impliquant son ancien coéquipier en sélection, Mathieu Valbuena. De son côté, Mauro Icardi ne faisait pas l’unanimité dans le vestiaire argentin et son attitude laisse parfois à désirer malgré une saison exceptionnelle à Milan. Les latéraux espagnols Marco Alonso et Héctor Bellerín faisaient quant à eux face à beaucoup de compétition au même poste.

Toutefois, les non-sélections de joueurs comme Radja Nainggolan et Leroy Sané laissent perplexe.

La Belgique compte sur beaucoup de talent au poste de milieu, voire à tous les postes. En effet, il s’agit de l’une des meilleures sélections sur papier, mais elle n’arrive pas à performer sur la scène internationale. Qu’est-ce qui explique ses difficultés? Le manque d’émotions. Les joueurs ne semblent pas dévouer à la tâche et ils ne parviennent pas à l’emporter dans les moments importants. Nainggolan est certainement ce type de joueur qui aurait pu faire la différence dans de telles circonstances. Le Ninja avait notamment marqué les esprits à l’Euro 2016 grâce à un but de toute beauté en quarts de finale face au pays de Galles.

 

La formation belge avait finalement perdu la rencontre par la marque de 3-1.

Il s’agira également d’une déception certaine pour Leroy Sané. L’ailier allemand a connu une excellente saison avec Manchester City, étant nommé meilleur jeune joueur de la Premier League. En 32 rencontres, il a obtenu 10 buts et 15 passes décisives. Toutefois, il n’a jamais été en mesure de se mettre en évidence dans le système de jeu du sélectionneur allemand Joachim Löw. Depuis ses débuts en sélection, il n’a marqué aucun but. Malgré cela, il aurait pu servir d’une bonne police d’assurance pour Marco Reus, souvent blessé au cours des dernières saison. Il aurait aussi eu un impact à titre de remplaçant, pouvant relancer une attaque en fin de match grâce à sa vitesse.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut