Baseball

Les Yankees dans une lutte classique pour le sommet de l’Américaine

AP Photo/Charles Krupa

Rien ne semble arrêter les Yankees de New York ces temps-ci. La formation du Bronx possède présentement un demi-match de retard sur les Red Sox de Boston. Les deux rivaux trônent au sommet de la Ligue Américaine, et ce, avec une bonne avance au classement.

De jeunes Yankees aux habitudes de vétérans

Les Bombardiers du Bronx sont présentement sur une lancée hallucinante. Les Yankees ont remporté leur huit dernières séries et montre un dossier de 22-5 au cours des 27 derniers matchs.

Les Yankees ont toutefois dû se relever d’un début de saison lent et stagnant. Les gros canons comme Aaron Judge et Giancarlo Stanton ont pris du temps avant de se mettre en marche. Somme toute, les deux frappeurs de puissance se sont repris depuis. Ils affichent 12 et 11 circuits respectivement depuis le début de la campagne.

Malgré qu’ils soient les meneurs offensifs, Judge et Stanton ne peuvent tout faire eux mêmes. Leurs coéquipiers Miguel Andujar et Gleyber Torres en font pratiquement tout autant. Le plus épatant dans tout ça, c’est l’âge de ces deux jeunes. Âgé de 21 et 23 ans respectivement, les deux jeunes hommes ne sent laissent pas impressionner.

Le rapide Andujar compte déjà 13 doubles et deux triples. Ces chiffres lui permettent de se classer dans le top 10 des deux cétgories. Torres offre des performances toutes aussi intéressantes depuis ses débuts pour les Yankees. La recrue vénézuélienne est entrain de se monter un bon dossier afin de garder le trophée de recrue de l’année dans le Bronx.

Les artilleurs de New York mettent la main à la pâte eux aussi. L’as des Yankees, Luis Severino, est à égalité au sommet de la Ligue Américaine pour le nombre de victoires (7). De plus, Severino est un des sept lanceurs de la ligue avec un jeu blanc. Le reste de la rotation New-Yorkaise ne se débrouille pas mal du tout non plus. Aucun des lanceurs des Yankees ne montre une fiche perdante.

Boston ne dérougit pas

New York à beau rattraper les Red Sox au classement, c’est quand même Boston qui domine la colonne des statistiques.

Crédit photo: Maddie Meyer/ Getty Images Amérique du Nord

Le joueur de champ des Sox, Mookie Betts, est en bonne voie de connaître une saison digne d’un joueur le plus utile à son équipe. En 44 matchs cette saison, Betts mêne la ligue au chapitre des circuits (16), des doubles (19) ainsi que la moyenne au bâton (,368).

Boston peut aussi compter sur l’apport du plus récent joueur de la semaine dans l’Américaine, J.D. Martinez. Souvent quatrième dans l’ordre des frappeurs de Boston, Martinez affiche 15 circuits. Ses 41 points produits lui confère le deuxième rang de l’Américaine, devancé seulement par les 43 de Manny Machado.

Martinez fait présentement paraître Dave Dombrowski pour un génie. Les Sox semble bien avoir finalement combler le poste de frappeur désigné de puissance laissé vacant par David Ortiz. Même si une partie du succès des Sox revient à l’attaque, les lanceurs ne sont pas à plaindre non plus.

La rotation de Boston est l’une des plus relevées de la ligue. Chris Sale, David Price et Rick Porcello sont les têtes d’affiches de cette rotation. Porcello et Sale sont fidèles à leur réputation. Toutefois, Price connaît un début de saison en dents de scie. Le jeune Eduardo Rodriguez a présentement un meilleur rendement que le vétéran gaucher.

Retour aux beaux jours de la rivalité

La plus grande rivalité du baseball majeur est sans contredit celle entre les Yankees et les Red Sox. Celle-ci pourrait reprendre de plus belle au cours des prochaines années, puisque les deux équipes sont destinées à de grandes choses.

Depuis la fin de la malédiction du Bambino en 2004, les Red Sox ont le dessus sur les Yankees en terme de Séries Mondiales. Les Yankees ont remportés leur dernier titre en 2009, alors que les Red Sox en ont ajouté deux en 2007 et 2013.

De la compétition pour Boston ou New York?

En terminant, seul les Astros pourraient menacer les deux puissances de l’Est de l’Américaine. La formation Texane montre une fiche 31-18, ce qui est bon pour le premier rang dans l’Ouest de l’Américaine.

Néanmoins, les 18 défaites de Houston ne font pas le poids devant la fiche de Boston et New York. Les champions en titre de la Série Mondiale devront trimer dur pour surpasser les deux rivaux.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fondé en avril 2017, SurLeBanc.ca est un média sportif géré par des étudiants en communication qui souhaitent partager leur amour pour le sport par le biais d’articles, de productions radiophoniques et de reportages audiovisuels. Notre équipe prône une approche offrant davantage de visibilité aux sports en développement et aux athlètes à découvrir. Après tout, être près de l’action, c’est aussi de raconter des histoires, et ce, peu importe le parcours de l’individu!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut