Hockey

Qui arrêtera les Golden Knights de Las Vegas?

Stephen R. Sylvanie/ USA TODAY Sports

La quatrième rencontre de la finale de l’Association de l’Ouest aura lieu vendredi. Cette série met aux prises les Jets de Winnipeg et, la surprise de l’année, les Golden Knights de Las Vegas. Voyez-vous, pratiquement personne ne voyait la formation d’expansion être compétitive cette saison.

Toutefois, la troupe de mal-aimés est en train de faire taire tous les détracteurs. L’équipe de Gerard Gallant évolue à un rythme infernal et n’a aucun complexe face aux grosses pointures de la ligue, chose qui a été mis en valeur lors de la rencontre de mercredi soir face aux Jets. Maintenant en avance 2-1 dans la série contre Winnipeg, on en vient à se demander, qui pourra stopper les Golden Knights?

Parmi les équipes restantes?

Jets de Winnipeg

Le premier match de la série entre Vegas et Winnipeg nous avait donné droit à une leçon de hockey. La formation de Manitoba sortait d’une série contre la meilleure équipe de la ligue en saison régulière. La vitesse et le jeu physique de Winnipeg avait été mis au premier plan lors de cette rencontre. Tous ces éléments avaient combiné pour une victoire convaincante des Jets.

Cependant, les Golden Knights ne s’amenaient pas au nord de la frontière en touristes. Les joueurs de Vegas se sont présentés au match #2 avec le couteau entre les dents et sont revenus en force. Prenant une avance de 2-0 en première, les Knights ont opté pour un jeu hermétique et la domination de Marc-André Fleury. De plus, Vegas en ont rajouté avec une victoire de 4-2 lors de la troisième rencontre.

Si Winnipeg souhaitent mettre fin à la saison cendrillon des Golden Knight, ils auront deux tâches évidentes:

  • Avoir de la production offensive autre que Scheifele ou Wheeler
  • Une meilleure performance de Connor Hellebuyck

Depuis le début de la série, la majorité de l’offensive des Jets provient des deux meilleurs pointeurs de l’équipe en saison régulière. Cependant, les succès de Winnipeg repose sur une production d’ensemble. Certains comme Patrick Laine, Kyle Connor et Nikolaj Ehlers (à son retour au jeu) devront élever leur jeu d’un cran.

Dans filet, Connor Hellebuyck devra limiter les erreurs en sortie de filet.

Le finaliste au trophée Vézina est bien meilleur que les performances qu’il offre depuis le début de la finale de conférence. Il devra surmonter son manque d’expérience en séries éliminatoires et prouver sa maturité. Une performance de grande qualité sera exigée de Hellebuyck si l’attaque continue de stagner.

Association de l’Est

Lightning de Tampa Bay

Fait intéressant, Vegas a remporté les deux duels contre Tampa Bay lors de la saison régulière. La première visite du Lightning à Vegas s’est soldé par la marque de 4-3 en faveur des locaux. Au moment de leur deuxième affrontement, les formations occupaient le premier rang et deuxième rang au classement général.

Crédit photo: LNH

Évidemment, la menace du Lightning repose dans son attaque équilibrée. De plus, il compte sur une défense d’élite composée d’Hedman, McDonagh, Stralman et Sergachev. L’avantage numérique du Lightning est absolument létale et pourrais causer des problèmes à la formation d’expansion.

Toutefois, Gerard Gallant et ses hommes trouveront assurément une façon de rendre la chose intéressante. Tout ça n’est qu’hypothétique à ce point-ci, mais un Andrei Vasilevskiy en grande forme pourrait donner du fil à retordre à l’équipe cendrillon. Je donne tout de même avantage à Cendrillon si ses deux équipes se rencontrent en finale.

Capitals de Washington

Il s’agirait d’une première en finale de la Coupe Stanley pour Washington depuis le balayage par Detroit en 1998. Malheureusement pour les partisans des Capitals, le gardien de Vegas a l’habitude d’envoyer Washington en vacances. Marc-André Fleury était sur les trois éditions les plus récentes des Penguins qui avaient éliminé la bande à Ovi.

Crédit photo: Robb Carr/ Getty Images

Par contre, cela ne veut pas dire que Fleury est intraitable contre Washington en séries. En effet, son pourcentage d’arrêts de ,897 contre eux en séries n’est vraiment à la hauteur du talent du natif de Sorel. Fleury devra faire abstrait de cela afin de mener les Golden Knights à la terre promise.

Toutefois, je suis confiant que si Ovechkin et les Caps venaient à atteindre la finale de la coupe Stanley, rien ne se mettrait dans leur chemin. Évidemment, les Golden Knights ne baisseraient pas pavillon sans offrir une guerre féroce à Washington. Néanmoins, je suis de fervent avis que ça serait la bonne année pour les Caps. Avouez que ça serait poétique que Ovi remporte sa première coupe contre Marc-André Fleury.

Selon-vous, est-ce que l’une de ces trois formations mettra fin à l’histoire folle des Golden Knights de Vegas?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut