Europe

La fin d’une époque à Turin

(C) AP

Gianluigi Buffon quittera la Juventus de Turin à la conclusion de la présente saison. Le légendaire gardien italien a confirmé sa décision dans le cadre d’une conférence de presse, jeudi.

Il n’a toutefois pas annoncé si la rencontre de championnat de samedi face au Hellas Vérone serait sa dernière en carrière. Buffon affirme avoir reçu plusieurs offres, autant sur le terrain qu’en dehors. Certains cadors européens seraient sur le coup et tenteraient d’attirer Buffon pour une dernière saison. Selon les médias italiens, Liverpool, le Real Madrid et le PSG font partie des intéressés.

Malgré tout, voici un bref retour sur la carrière de l’icone de la Juventus de Turin, qui a passé 17 saisons au sein du club italien.

2001 : son arrivée chez la Juventus

(C) The Sportsman

Déjà dominant avec Parme, Gianluigi Buffon s’entend avec la Juventus de Turin à l’aube de la saison 2001-2002. Le gardien faisait de l’excellent travail et était perçu comme une étoile montante à son poste. Pour acquérir Buffon, la Juventus dépense 53 millions d’euros, ce qui en fait le gardien de but le plus cher de l’histoire du sport. 17 ans plus tard, cette marque tient toujours.

Dès ses premières saisons, Buffon est un membre important des succès de son équipe. Lors de ses cinq premières années à Turin, il remporte six titres, soit quatre championnats et deux fois la Supercoupe d’Italie. Toutefois, les championnats de 2005 et 2006 seront par la suite retirés du palmarès de la Juventus en raison du scandale sur les choix des arbitres qui a ébranlé le soccer italien.

À la suite des sanctions liées à ce scandale, la Vieille Dame se retrouve en Serie B. À ce moment, plusieurs grands clubs tentent d’attirer Buffon, mais ce dernier reste fidèle à son club de cœur. Il aidera la Juventus à remonter en Serie A en 2007.

2006 : champion du monde

Ses excellentes prestations feront de lui le gardien de but partant de la sélection italienne pour la Coupe du monde de 2006.

Il s’agit de l’un des points forts de la carrière de Buffon, alors que l’Italie devient championne du monde à la suite d’une victoire face à la France en tirs au but. En sept rencontres, Buffon n’accordera que deux petit buts.

 

À la conclusion de la compétition, le gardien italien est nommé gardien du tournoi et il est perçu comme l’un des meilleurs joueurs au monde.

Il est ensuite en nomination pour le Ballon d’Or 2006, distinction annuelle remise au meilleur joueur de la saison. Il termine tout juste derrière Fabio Cannavaro au scrutin, une décision a été remise en question à maintes reprises.

2011 : retour au sommet

(C) Jean Catuffe

Déjà considéré comme le meilleur gardien de but de son époque, Buffon continue de faire rêver le public de la Juventus. Après le retour de l’équipe en Serie A en 2007, l’équipe connaît quatre saisons en montagnes russes. La rédemption a lieu en 2011, alors que la Juve remporte son premier titre depuis sa montée en première division. Depuis, personne n’a su faire mieux que le géant italien.

Grâce à son nouveau titre de champion pour la saison 2018, la Juventus a maintenant remporté sept titres consécutifs. Il s’agit d’une domination impressionnante dans le soccer actuel en raison des millions dépensés par les différents clubs afin de détrôner le champion en titre.

Buffon n’est pas étranger au succès de son équipe, lui qui continue de se distinguer devant la cage italienne. Au final, son seul regret sera de ne pas avoir remporté de Ligue des champions de l’UEFA lors de ses 17 saisons à Turin, dont trois finales ratées. C’est l’une des raisons pour lesquelles il pourrait être tenté de rejoindre un club prétendant au titre lors de la prochaine campagne.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut