Autre

Rivalité Montréal-Toronto : Avantage pour la Ville-Reine

mtlblog.com

La rivalité entre Montréal et Toronto est bien établie depuis très longtemps. Ce n’est pas étonnant; ce sont deux des plus importantes métropoles du pays, Montréal est comparé à Paris et Toronto à New York, des villes où les différentes cultures s’entremêlent. L’anglais est majoritaire dans l’une et le français dans l’autre. C’est une rivalité amicale dans plusieurs domaines, mais lorsqu’on parle de sports, cela devient plus sérieux. Par contre, au cours des dernières années, les organisations torontoises ont eu le dessus sur leurs rivales montréalaises. 

Voici un compte rendu: 

Soccer

Résultats de recherche d'images pour « impact vs fc toronto 2018 »

Le soccer n’est pas le sport le plus populaire au Canada, mais depuis l’entrée de l’Impact de Montréal dans la meilleure ligue de soccer en Amérique du Nord, la MLS, une nouvelle rivalité s’est installé. Le Bleu-Blanc-Noir a commencé dans la Major League of Soccer en 2012 et à cette époque, le Toronto FC n’avait pas encore atteint son plein potentiel. Depuis 2015, la formation ontarienne n’a pas manqué les séries. Après avoir s’être incliné en finale contre les Sounders de Seattle en 2016, elle a pris sa revanche la saison suivante en remportant leur première coupe MLS.

L’Impact a pris part aux séries trois fois depuis leur entrée en MLS, mais tarde à s’établir comme une équipe compétitive saison après saison. Cette saison, Montréal occupe présentement le 7e rang de la conférence de l’Est, soit cinq points derrière la sixième position, dernière place donnant accès aux séries. Pour sa part, Toronto se classe dixième dans la même conférence avec un total de sept points, mais a deux matchs en main sur l’Impact.

Les deux rivaux se sont affronté une fois cette saison et la victoire de 1-0 a été obtenue par le onze montréalais. On aura droit à deux autres duels entre les clubs canadiens d’ici la fin de la campagne.

Hockey

Résultats de recherche d'images pour « canadiens maple leafs 2018 »Si le soccer n’est pas le sport le plus populaire au pays, ce n’est pas du tout le cas pour le hockey, le sport national du Canada. Les deux équipes faisant partie des six organisations originales de la LNH ont connu leurs parts de succès par le passé; 24 coupes Stanley pour le Tricolore et 13 pour les Leafs.  Ils connaissent toutefois de très longues léthargies. Montréal n’a pas remporté de championnat depuis 1993 et Toronto depuis 1967.

Dans les dernières saisons, les Maple Leafs commencent enfin à entrevoir la lumière au bout du tunnel. Les jeunes Auston Matthews, Mitch Marner, Jake Gardiner, Nikita Zaitzev, William Nylander et Morgan Reilly ont mené cette équipe en séries éliminatoires lors des deux dernières campagnes. L’avenir semble ensoleillé en Ontario.

Pour les Canadiens de Montréal, c’est une toute autre histoire. Ils ont été exclus des séries trois fois au cours des sept dernières saisons. Le repêchage et le développement est très laborieux depuis trop longtemps. C’est la principale raison pour laquelle l’équipe ne va nulle part. La rivalité Canadiens-Maple Leafs est une des plus intense de l’histoire du hockey, mais elle a perdu des plumes depuis quelques années. Pour qu’elle retrouve sa notoriété d’antan, la Sainte-Flanelle devra faire de même.

Football et Ultimate

Résultats de recherche d'images pour « alouettes argonauts 2017 »

Le plus grand écart entre les deux villes est sans contredit au football. Les Argonauts de Toronto ont remportés deux coupes Grey lors des sept dernières campagnes de la ligue canadienne de football (LCF). De leur côté, les Alouettes de Montréal n’ont pas participé à la finale depuis 2014 et ont de la difficulté à trouver un quart-arrière fiable depuis la retraite d’Anthony Calvillo lors de cette même année. L’absence de joueur-clé semble être courant à Montréal ces dernières années. Ils ont remportés deux championnats consécutif en 2009 et 2010, mais depuis c’est la panne sèche.

Résultats de recherche d'images pour « royal mtl rush toronto 2017 »

Le ultimate frisbee est un sport encore méconnu, mais qui gagne tranquillement en popularité. Même si peu de gens connaissent cette discipline, cela n’empêche pas les deux formations à avoir déjà une forte rivalité.  En seulement cinq ans d’existence, le Rush de Toronto a déjà pris part à trois finales de l’AUDL et a remporté un titre.  À sa cinquième saison, le Royal de Montréal n’a pas encore remporté de championnat, mais leur progression est encourageante et l’équipe s’améliore d’année en année.

La rivalité Montréal-Toronto a perdu du galon lors des dernières années à cause des mauvaises performances de certaines équipes québécoises.  C’est à eux de redonner la gloire à cette rivalité légendaire.

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut