ATP

Pablo Andújar s’impose à Marrakech

Pablo Andújar
(©atpworldtour.com)

Ce dimanche, Pablo Andújar a remporté son quatrième titre en carrière à l’ATP 250 de Marrakech. Classé 355e mondial, Andújar a battu le jeune Kyle Edmund, tête de série numéro deux, en deux manches de 6-2 et 6-2. Il confirme ainsi son excellent retour en forme.

Un début de saison compliqué

Vainqueur au challenger d’Alicante il y a tout juste une semaine, Pablo Andújar a passé la vitesse supérieure à Marrakech. L’Espagnol s’est offert son quatrième titre sur le circuit ATP, le premier depuis Gstaad en 2014. De retour cette saison, le 355e joueur mondial a connu un début d’année très compliqué.

Éloigné des courts pendant plus de deux ans en raison d’une blessure au coude, Andújar avait perdu son classement. Ses premiers tours difficiles ne lui ont pas permis d’accumuler beaucoup de victoires. Toutefois, il a récemment prouvé qu’il n’avait pas perdu ses qualités de terrien. À Alicante, il a montré pourquoi il s’était installé au sein du Top 50, avant d’être freiné par les problèmes physiques.

Cette semaine, l’Espagnol a confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un concours de circonstances positives. Au contraire, Andújar est en train de se positionner comme une menace sérieuse de la saison sur terre. Le joueur a atteint la finale sans difficulté, n’ayant à disputer qu’une seule rencontre en trois manches. En demi-finale, il a facilement éliminé le Portugais João Sousa. En finale, il retrouvait le Britannique Kyle Edmund.

Première finale perdue pour Edmund

De son côté, Edmund disputait sa toute première finale sur le circuit ATP. Récent demi-finaliste à l’Open d’Australie, le Britannique est en pleine ascension. Il a récemment profité de l’absence d’Andy Murray (blessé) pour devenir le meilleur joueur britannique au monde. Tête de série numéro deux à Marrakech, Edmund a fait honneur à son classement. Il a connu un parcours tranquille jusqu’à la finale, éliminant notamment Richard Gasquet en demi-finales.

Toutefois, le 23e joueur mondial n’a jamais été en mesure de perturber Pablo Andújar. L’Espagnol a parfaitement débuté la rencontre, en brisant son adversaire dès le premier jeu du match. Après avoir facilement confirmé son bris, Andújar a profité de la fragilité d’Edmund au service pour s’offrir le double bris. En contrôle, l’aîné a facilement dominé le plus jeune grâce à d’excellentes frappes de coup droit. Andújar a conclu la première manche au service, après quarante minutes de jeu (6-2).

Un scénario similaire s’est reproduit dans le deuxième set. Au service dans le premier jeu, Edmund a de nouveau fait preuve de faiblesse, et a offert le bris à son adversaire. Andújar a exploité les nombreuses occasions fournies par l’Anglais (67% de points gagnés sur le premier service d’Edmund), et a obtenu un second bris dans la foulée (4-1). Edmund est parvenu à réduire l’écart, mais cela n’a pas été suffisant pour faire trembler son adversaire. Au service, Andújar a remporté le jeu, la manche et le titre (6-2).

Un nouveau départ pour Andújar?

(©Getty Images)

Ce titre pourrait marquer un nouveau départ dans la carrière de Pablo Andújar. Après avoir subi plusieurs interventions chirurgicales, l’Espagnol aurait pu choisir de mettre fin à sa carrière. Toutefois, il a fait preuve de beaucoup courage pour se donner les moyens de retrouver le plus haut niveau. Ce quatrième titre le conforte dans sa décision. « J’ai toujours cru en mon retour, autrement je n’aurais même pas essayé », a-t’il déclaré après le match (atpworldtour.com).

Andújar est ainsi devenu le joueur le moins bien classé à remporter un tournoi depuis la victoire de Lleyton Hewitt à Adelaide en 1998. Âgé seulement de 17 ans, l’Australien était alors 550e mondial. Ce sacre, le troisième d’Andújar au Maroc après un doublé à Casablanca, lui permettra d’engranger 250 points. Plus que jamais, l’Espagnol confirme qu’il s’approche de son meilleur niveau.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut