Basketball

Une lutte pour la survie dans l’Ouest

Avec moins d’une semaine au calendrier régulier, rien n’est encore décidé dans l’Ouest. En effet, sept équipes s’affrontent présentement pour les cinq places restantes. Seulement trois victoires séparent le quatrième rang du dixième dans une lutte qui s’avère plus féroce que jamais. Alors que les Bucks finalisaient hier la brochette de l’Est, chaque duel compte afin de remporter son billet dans la plus dominante des deux conférences.

Qui survivra cette semaine? Voici un survol des sept organisations encore dans la course.

Le Jazz d’Utah

Position actuelle : 4 (45-33)   Position anticipée : 6 (47-35)

Le Jazz s’est complètement réinventé au cours de la seconde moitié de sa campagne. Notamment, la recrue Donovan Mitchell s’est imposée, devenant le nouveau visage de la franchise. Avec deux séquences victorieuses de respectivement onze (janvier/février) et neuf (mars) rencontres, la concession mérite amplement sa place dans la course au titre.

Cependant, avec seulement quatre joutes restantes, affronter successivement les Trail Blazers et les Warriors coûtera au Jazz l’avantage du terrain pour l’ensemble des séries éliminatoires. Tout de même, se retrouver dans une telle position sans Gordon Hayward (échangé à Boston cet été) demeure du domaine de l’exploit. Alors que personne ne croyait en leurs chances, l’Utah réussit à réaliser l’impossible, gracieuseté de Mitchell, entre autres.

Les Spurs de San Antonio

Position actuelle : 5 (45-34)   Position anticipée : 8 (46-36)

Autant le clarifier maintenant : Kawhi Leonard ne terminera pas la campagne et ne participera pas à l’après-saison. Ceci dit, le brio d’Aldridge et de Popovich permet à l’organisation modèle de se frayer un chemin vers les séries pour une 21e saison consécutive dans l’Ouest.

San Antonio glissera cependant au huitième rang de sa conférence. Deux défaites attendent les Spurs, la première étant aux mains de Lillard. Je ne vois pas non plus Davis des Pelicans se faire dominer lors du dernier match de la saison, qui s’avéra sans doute d’une importance capitale. J’apprécie aussi particulièrement The Brow, mais ça, on en jasera une autre fois.

Le Thunder d’Oklahoma City

Position actuelle : 6 (45-34)   Position anticipée : 5 (47-35)

Ah le Thunder. On se plaisait tant à les imaginer à la hauteur du Golden State. Mais non, l’équipe n’a pas su se montrer à la hauteur des standards leur étant imposés. Néanmoins, Westbrook demeure un game changer à chaque rencontre et les sous-estimer pourrait rapidement mettre fin à n’importe quelle saison.

En remportant ses rencontres contre Miami et Memphis, le Thunder terminerait avec 47 victoires, soit le même nombre que les Pelicans et le Jazz. Avec un taux de victoire de .571 contres ces deux formations et une fiche de 3-1 sur l’Utah, le Thunder s’assure la priorité pour voler le cinquième rang de l’Ouest.

Les Timberwolves du Minnesota

Position actuelle : 7 (44-34)   Position anticipée : 4 (48-34)

Depuis la blessure de Jimmy Butler, les Timberwolves détiennent une fiche de 8-8, comparativement au 36-26 en compagnie du joueur étoile. Bonne nouvelle: l’arrière du Minnesota devrait revenir au jeu très prochainement. D’ailleurs, il a participé à sa première pratique complète depuis février avec ses coéquipiers vendredi dernier. Lui-même se dit « this close » d’un retour au jeu.

En attendant, Towns et Wiggins doivent absolument élever leur jeu d’un cran, et ils en sont amplement capables. Même qu’à mon avis, ils balaieront les Nuggets lors de leurs deux duels pour s’assurer l’avantage du terrain en première ronde. Une conclusion différente concernant ces joutes serait fatale à la troupe de Thibodeau.

Les Pelicans de la New-Orleans

Position actuelle : 8 (44-34)   Position anticipée : 7 (47-35)

Sans Cousins, Anthony Davis s’est élevé au rang de potentiel MVP. Il domine chaque rencontre et demeure l’un des seuls joueurs à pouvoir définir lui-même l’issue du résultat final. Trop peu de joueurs peuvent le surveiller, ce qui lui donnera l’avantage au cours des dernières rencontres.

Par contre, n’ayant remporté que .500 des duels contre le Thunder et le Jazz, les Pelicans termineront au septième rang et feront face au Golden State en première ronde.

Bonne chance Davis.

Les Nuggets de Denver

Position actuelle : 9 (43-35)   Position anticipée : 10 (43-39)

Les Nuggets, malgré leur puissante offensive (sixième dans le circuit avec 110.2 points par match), ne sont tout simplement pas assez constants en défensive pour rivaliser en séries éliminatoires. Le brio de Jokic demeure cependant exceptionnel compte tenu du peu d’aide dont il profite. Et soyons honnêtes, que les Nuggets fassent ou non les séries, très peu de gens s’en soucient.

De plus, Denver possède le plus ardu des calendriers des équipes dans la course. En quatre rencontres, ils affronteront trois formations au-dessus de .500 et sont, selon moi, destinés à échouer. Pour remédier à la situation, ils devront s’entendre avec un défenseur de qualité lors de leur saison morte (qui débutera dans moins d’une semaine).

Les Clippers de Los Angeles

Position actuelle : 10 (42-36)   Position anticipée : 9 (44-38)

L’échange amenant Bradley Avery et Tobias Harris à Los Angeles n’a pas produit les dividendes espérés. En effet, et malgré l’ingéniosité de Lou Williams, les Clippers termineront à la porte des séries éliminatoires. À sa treizième saison, le potentiel sixième homme de l’année écrase ses marques personnelles, enregistrant 5.3 aides ainsi que 22.7 points par rencontre. Ô Lou.

Malheureusement (et heureusement pour tous les partisans de la NBA), c’est trop peu trop tard pour les Clippers. Cependant, s’ils soutirent par miracle deux victoires aux Pelicans et au Jazz… ça ne changerait rien puisqu’ils se feraient annihiler en première ronde.

Bref, cette dernière semaine consiste en la version de la NBA du March Madness. Régalez-vous.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut