Basketball

NBA | La saga de Cuban et des Mavericks

Rien ne va plus pour les Mavericks alors que le propriétaire de l’équipe, le millionnaire Mark Cuban, se voit hériter d’une amende salée de 600 000$ pour avoir mentionné publiquement vouloir perdre volontairement. Quelques jours plus tard, l’organisation recevait plusieurs plaintes de harcèlement sexuel de ses employés. Pour couronner le tout, Dallas pourrit présentement au 12e rang de l’Ouest, à une seule défaite de la dernière position du circuit.

Perdre volontairement

Il y a quelques jours, Cuban recevait une amende de 600 000$. En effet, lors d’un souper avec ses joueurs, il insista que la défaite restait leur meilleure option. Déjà que ce n’est pas l’idée du siècle, l’entrepreneur en rajouta lors d’un podcast lundi dernier, en racontant publiquement la scène.

Du vrai génie.

« Look, losing is our best option. »

– Mark Cuban à ses joueurs

Comment perdre volontairement? Impossible de visiblement arrêter de jouer. L’entraîneur des Mavericks, Rick Carlisle, mentionnait qu’il allait prioriser le développement des jeunes joueurs. En fait, on peut traduire en disant qu’il veut perdre ses parties en envoyant dans la mêlée des joueurs inexpérimentés aux moments importants. Bien que formulé d’une manière politiquement acceptée, l’objectif principal demeure le même : le fond du classement général.

Plusieurs joueurs ont manifesté leur désaccord face à la tactique. Notamment, Dirk Nowitzki, visage de la franchise, se prononce en disant que personne ne désire une culture d’abandon. L’attaquant Harrison Barnes partage son opinion.

« You don’t want an acceptance of losing. »

-Harrison Barnes

Pourquoi vouloir perdre? Pour mettre la main sur le meilleur joueur possible au prochain encan, possédant cinq à sept jeunes excessivement prometteurs. De plus, ce repêchage représente la dernière chance de profiter du système de loterie actuel, dont la formule changera dès la saison prochaine. En effet, les trois formations les moins performantes possèdent respectivement 25%, 19.9% et 15.6% de chance de remporter le premier choix. À partir de l’année prochaine, ces pourcentages descendent tous à seulement 14%. Facile de comprendre le motif de Cuban.

Une culture misogyne chez les Mavericks

Un autre scandale éclate à Dallas alors que trois membres de l’organisation sont accusés de harcèlement sexuel. Le premier cas concerne l’ancien président de la concession, Terdema Ussery, décrit comme un harceleur sexuel en série. Ensuite, un rédacteur de l’équipe, Earl K. Sneed, s’est vu à deux reprises impliqué dans une histoire de violence domestique. Une des victimes travaillait d’ailleurs pour l’organisation. Finalement, Buddy Pittman, VP  aux ressources humaines, a ignoré les plaintes d’abus et de harcèlement au sein de l’équipe.

Terdema Ussery lors des finales de 2011.

Toutefois, Cuban ne fut relié à aucun incident, mais est pointé du doigt pour avoir laissé son personnel agir de la sorte. Il avoue être horrifié par la situation et dénie en avoir eu connaissance. Bien sûr, plusieurs doutent de ses paroles puisque les victimes mentionnent qu’une telle culture s’est déployée sous sa tutelle. Suite aux accusations, Sneed et Pittman furent congédiés. Ussery avait quitté Dallas trois années plus tôt.

Une ancienne employée s’est d’ailleurs prononcée anonymement sur la situation. Elle évoque notamment que l’environnement sous la gouverne de Cuban poussait les femmes hors de l’industrie.

« You don’t feel safe going to work. And then you wonder why there aren’t more women in sports. »

Bref, une  saison à oublier pour les Mavericks et une organisation à reconstruire pour Cuban.

Bonne chance.

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut