Plus +

Saison 2018 : revue du calendrier du Royal

Les affrontements entre Mtl et NY seront déterminant en 2018. Arsenault (Mtl) et Babbit (NY) en action. Crédit - Gatéan Dussault Photo

L’AUDL et le Royal ont rendu public le calendrier pour la saison 2018. Cette annonce fait suite à la publication de l’alignement 2018 de la franchise montréalaise. Quelques changements et nouveautés affectent le calendrier à venir. En voici un aperçu:

Le test des premiers matchs

Dame Nature étant ce qu’elle est à Montréal, le Royal débutera sa saison encore une fois à l’étranger sous des cieux habituellement plus propices en avril. Les deux premiers matchs les mèneront à Washington DC le samedi 7 avril et à Philadelphie le lendemain. Ce premier voyage constitue toujours une belle opportunité pour souder l’équipe en début de saison. Le défi sportif ne sera pas moindre; DC alignera une équipe de premier plan. Philadelphie a connu sa meilleure saison l’an dernier. Ces derniers ont toutefois perdu leur entraîneuse au profit de la formation de New York. Malgré cette perte, ils devraient afficher un alignement très compétitif. Une fiche de 1-1 au retour de ce voyage serait en soit un succès.

Le Royal enchaînera en visitant Ottawa le 28 avril. Les Outlaws ont connu une saison difficile l’an dernier. Rien n’indique à ce jour des changements importants dans leur alignement. La profondeur de Royal devrait avoir le dessus Ottawa. Après ces 3 matchs sur la route, le Royal devrait avoir une fiche de 2-1.

Quatres matchs à la maison

Contrairement à la saison dernière, le Royal jouera quatre de ces sept matchs locaux dans la première moitié de la saison. Ils accueilleront Philadelphie, DC et Toronto à deux reprises au cours de cette séquence. Le Royal est l’équipe qui a eu le plus de succès contre Toronto au cours des dernières années, particulièrement à Montréal. Le Royal devra miser sur la rencontre contre DC le dimanche 20 mai; DC en sera à son deuxième match en deux jours, ayant joué la veille contre Toronto. Une fiche de 3-1 lors de ces 4 matchs est l’objectif à atteindre. Ainsi, avec une fiche de 5-2, le Royal serait en bonne voie vers une des trois places en séries disponibles dans sa division.

Deuxième moitié de saison déterminante

Au cours de la deuxième moitié de saison, le Royal affrontera New York à trois reprises, Ottawa deux fois en plus d’un match contre Toronto et Philadelphie. Les matchs contre New York seront déterminants. L’Empire a connu, l’an dernier, la pire saison de l’histoire de sa franchise. La star Jeff Babbitt n’a pu, malgré ses exploits individuels, freiner à lui seul la chute de l’équipe. Le roulement d’entraîneur et la perte de quelques joueurs-clés ont provoqué cette débandade. Toutefois, l’arrivée de la très compétente entraineuse Eileen Murray pourrait changer la donne. Elle a mené Philadelphie à sa meilleure saison de son histoire en 2017.

Au cours des dernières saisons, les équipes accédant aux séries ont conclu leur saison avec une fiche d’au moins 10-4. Compte tenu que DC et Toronto seront les meilleures équipes de la division et que le Royal les affrontera cinq fois au total, le troupe montréalaise devra être sans faille face à New York, Philadelphie et Ottawa. Un match perdu contre une de ces trois équipes accentuera la pression de victoires contre DC et Toronto et ferait en sorte que l’accès aux séries dépendra des résultats des autres équipes.

Les matchs à ne pas manquer

Le match d’ouverture à la maison demeure toujours un événement festif. Le Royal est une référence dans le circuit en terme d’expérience de match. Les fans sont toujours de la partie peu importe les caprices de Dame Nature. Ce match se tiendra le samedi 5 mai à 13h00 alors que Montréal accueillera le Phoenix de Philadelphie.

Nouveauté cette saison; le Royal jouera un match dans la belle ville de Québec. En effet, le 2 juin à 17h00, le Royal y accueillera le Rush de Toronto sur le terrain du cégep Garneau. La communauté d’ultimate de la grande région de Québec est très active et a alimenté en joueurs de qualité la franchise montréalaise au cours des dernières années. Les gens de Québec savent comment accueillir un événement sportif. Il faut s’attendre probablement à une des plus grosses foules de la saison. Un beau prétexte pour les fans montréalais de s’offrir un week-end à Québec.

Finalement, le match du 1er juillet à 16h00 contre New York devrait aussi en être un à ne pas manquer. Avec trois matchs à jouer dans la saison, c’est à ce moment que le Royal devrait confirmer (ou non) sa place en séries. Une belle façon de célébrer la Confédération.

Les gains en profondeur dans l’alignement ainsi que les quatre matchs à la maison dans la première moitié de saison seront sans doute des éléments favorables au Royal. Est-ce que tous les astres sont alignés pour atteindre les séries? Pourquoi pas le carré d’as de l’AUDL? C’est à suivre.

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut