Basketball

NBA | James Harden : deuxième MVP unanime de l’histoire?

Plus aucun doute n’est raisonnable, James Harden est le MVP de la saison 2017-2018 dans la NBA. Après avoir terminé second au scrutin à deux reprises lors des trois dernières saisons, The Beard remportera enfin le titre tant convoité. Une seule question persiste : volera-t-il à lui seul l’intégralité des 130 votes?

Une saison phénoménale

Harden connaît présentement la meilleure saison de sa carrière. Le vétéran domine le circuit, enregistrant 31.4 points par rencontre, à plus de trois points d’Anthony Davis (28.2). Il en rajoute avec 8.9 aides par match, bon pour le troisième rang dans la NBA.

Oui, Harden est une véritable machine offensive. The Beard a d’ailleurs inscrit plus de 40 points à neuf occasions cette saison et plus de 50 points à quatre reprises. Mieux encore, il inscrivait l’histoire le 30 janvier avec le premier triple double de 60 points de la NBA.

Si on s’amuse à comparer, Kevin Durant, l’un des meilleurs joueurs de la ligue, possède cinq parties de plus de 50 points… dans sa carrière!

Cependant, de tels succès personnels ne représentent rien si l’équipe ne brille pas. Heureusement pour Harden, les Rockets trônent au sommet du circuit, avec un mince avantage sur les Warriors. En effet, Houston connaît la saison la plus performante de son histoire, se dirigeant tout droit vers une fiche de 64-18. L’équipe, menée par le futur MVP, détient aussi une monstrueuse offensive, frôlant les 114 points par rencontre, à seulement deux points du puissant Golden State.

James Harden mérite le titre de MVP.

L’unaminité possible pour Harden?

Malgré son exceptionnelle saison, rien ne garantit l’unanimité de James. La comparaison avec la saison 2015-2016 de Curry est donc impérative. Le seul MVP unanime de l’histoire hérita du titre en conduisant les Warriors à la meilleure fiche jamais vue dans la NBA (73-9). Sans oublier qu’il en profita pour enfiler 402 trois-points, un record que seul lui pourra un jour surpasser.

Bonne chance.

Par contre, Harden ne doit pas obligatoirement en faire autant pour inscrire son nom aux côtés de Curry. Ceci dit, Houston doit absolument terminer au premier rang et il doit davantage distancer ses plus proches concurrents.

Giannis connaît aussi une saison exceptionnelle avec 27.6 points et 10.3 rebonds par match. LeBron James, qui a maintenu les Cavs au troisième rang de l’Est malgré la série de défaites, héritera sans doute de quelques votes. DeRozan et Irving, qui mènent leur équipe respective vers les plus hauts sommets de l’Est, récolteront probablement certains votes aussi. La plus grosse menace provient toutefois de Curry, détenteur de la meilleure cote offensive du circuit. Steph (49% FG/47% 3P) domine aussi Harden (45% FG/38% 3P) au niveau de l’efficacité de ses lancers. De plus, Curry possède une fiche de 7-0 sans Durant, alors qu’un Harden sans CP3 se contente d’une fiche de 11-7.

Bref, Harden remportera le titre de MVP et prévoir n’importe quel autre dénouement n’est qu’un rêve entretenu par de loyaux partisans adverses. Cependant, et à la lumière de tous les obstacles sur la route d’Harden, Steph Curry demeura le seul vainqueur unanime.

On vous laisse avec le triple double de 60 points d’Harden. Enjoy!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut