Hockey

Alex Barré-Boulet, un exemple de persévérance

Crédit photo : NORD INFO

Si vous êtes l’un de ceux qui ne croient pas aux chances des joueurs ignorés durant leur année de repêchage de pouvoir jouer, un jour, dans la LNH, détrompez-vous.Un petit gars du Québec est en voie de surprendre la planète hockey en raison d’une année exceptionnel chez les juniors. 

Alex Barré-Boulet, natif de Montmagny, brille dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Âgé de 20 ans, il est le meilleur marqueur du circuit avec une impressionnante récolte de 47 buts et 52 mentions d’aide, cumulant 99 points en 52 parties. Il évolue avec l’Armada de Blainville-Boisbriand pour une deuxième année consécutive. Il avait précédemment disputé deux saisons avec les Voltigeurs de Drummondville.

Croyez-le ou non, mais le petit attaquant de 5 pieds et 9 pouces a été ignoré lors des encans professionnels 2015, 2016 et 2017. Cela ne l’a pas empêché de croire à son rêve de gamin.

Son petit gabarit pourrait en effrayer plusieurs, mais c’est plutôt le contraire pour Alex. C’est même une source de motivation avec laquelle il a dû composer depuis son jeune âge. À son arrivée avec les Voltigeurs lors de la saison 2014-2015, il a eu un impact immédiat avec le club. À sa première saison, alors qu’il avait 17 ans à l’époque, il a cumulé 23 buts et 28 mentions d’aide en 68 rencontres.

Ses bonnes prestations sur la patinoire lui seront bénéfiques. Dès lors reconnu comme un excellent marqueur, il tente de conserver cette identité auprès de ses pairs. La saison suivante, la magie opère de nouveau avec une récolte de 89 points en 65 parties. En 2016-2017, il ne complètera pas la saison à Drummondville, car il sera échangé à Blainville-Boisbriand. Ayant déjà récolté 48 points en 37 parties, il s’agissait d’un point tournant pour la suite des évènements.

La grande confiance que possède le jeune Barré-Boulet est loin de l’abandonner lors de son arrivée sur la Rive-Nord de Montréal. Il continue à produire plus d’un point par match (33 en 28 matchs) avec sa nouvelle équipe pour terminer l’année avec 81 points. Sa contribution individuelle et collective amènera l’Armada jusqu’en finale de la Coupe du Président. Il s’agit d’une belle histoire à laquelle seul un trophée de champion reste manquant.

Des expériences enrichissantes

Après son passage au camp des Kings de Los Angeles en 2016, il en retient une leçon; il devra toujours jouer plus gros en raison de son petit gabarit. Il sembla maîtrisé cet aspect lors de sa participation au camp des Golden Knights de Vegas en septembre dernier.

Ces deux belles expériences ne lui permirent pas de mettre la main sur un contrat. Malgré tout, l’homme de 20 ans en ressort gagnant. Il se montre optimiste quant à son retour à Blainville-Boisbriand et vise le titre de champion en fin de saison.

Un futur contrat professionnel ?

Sa merveilleuse saison attire l’œil de plusieurs dépisteurs. Selon les dernières nouvelles qui ont circulé sur les médias sociaux, il semblerait qu’il serait en négociations avec le Lightning de Tampa Bay, afin de signer un contrat prochainement.

Si cette rumeur s’avère véridique, il prouvera qu’il est possible de passer par d’autres avenues que le repêchage, parcours traditionnel vers la LNH.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut