ATP

Berdych tire un trait définitif sur la Coupe Davis

Tomas Berdych
© Getty Images

Ce dimanche, Tomas Berdych a fait une annonce qui, à défaut d’être étonnante, était, à sa façon, inattendue. En effet, le Tchèque a annoncé via ses réseaux sociaux qu’il prenait sa retraite définitive de la Coupe Davis.

« L’un des plus beaux chapitres du tennis est terminé. Je suis très heureux d’avoir fait partie de l’équipe tchèque qui a remporté deux fois la Coupe Davis. J’ai commencé à jouer pour l’équipe tchèque en 2003 et ai disputé 29 séries de Coupe Davis, mais maintenant, à 32 ans, je suis arrivé à un point où il est impossible pour moi de performer au meilleur des niveaux sans avoir un repos adéquat. Je dois penser à mes capacités physiques et essayer de garder de l’énergie afin de continuer avec ma carrière. La Coupe Davis a toujours été une expérience inoubliable pour moi, mais elle a toujours demandé beaucoup d’effort et d’énergie. C’est pourquoi j’ai décidé de ne plus jouer la Coupe Davis. »

– Tomas Berdych

 

La décision de Berdych était attendue

Coupe Davis - République tchèque 2013

L’équipe tchèque de Coupe Davis en 2013

Sans que Berdych ait annoncé officiellement sa retraite de la Coupe Davis avant dimanche, sa décision arrive sans surprise. En effet, au début de 2014, quelques semaines après avoir remporté le Saladier d’Argent avec l’équipe tchèque pour une deuxième année consécutive, Berdych avait annoncé qu’il ne disputerait plus la compétition par équipe à moins que la série soit géographiquement proche du tournoi où il jouerait.

Par conséquent, entre 2014 et aujourd’hui, il n’aura disputé que trois séries du Groupe Mondial, soit le premier tour et les demi-finales de 2014 et le premier tour de 2016.

Ainsi, l’annonce de dimanche n’est, en quelque sorte, qu’une confirmation de ce à quoi tous s’attendaient.

Berdych suit, de cette façon, l’exemple de Roger Federer, qui a lui aussi annoncé qu’il ne disputerait plus la Coupe Davis en raison de son calendrier.

Le débat continue

Ces deux décisions continuent d’alimenter le débat non pas sur la pertinence de la compétition par équipe, mais bien celle de son calendrier. Depuis longtemps, les gros noms du tennis boudent de plus en plus la Coupe Davis.

Bien que des changements importants aient été apportés au format du tournoi, il n’en demeure pas moins que c’est son placement même dans le calendrier qui pose problème, les séries se jouant généralement après un tournoi du Grand Chelem, alors que les cadors ont, la plupart du temps, disputé beaucoup de matchs.

Il faudrait par conséquent que l’ITF commence à regarder non pas à une façon de raccourcir les matchs (le format du meilleur de cinq manches demeurant populaire auprès d’une grande proportion des joueurs et malheureusement disparu des séries de zones depuis le début de cette année), mais bien à une manière de revoir le calendrier, quitte à ce que la Coupe Davis se joue dorénavant sur deux ans. Une idée qui, par ailleurs, est plutôt populaire.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut