Tennis

Conchita Martínez de retour avec Muguruza 

(@GarbiMuguruza sur Twitter)

Garbiñe Muguruza a annoncé ce vendredi que Conchita Martínez ferait son retour au sein de son équipe. L’Espagnole épaulera Sam Sumyk, qui reste l’entraîneur principal de l’actuelle numéro quatre mondiale.

Muguruza et Sumyk, une relation qui dure

Arrivée sur le circuit professionnel en 2012, Garbiñe Mugurza a rapidement montré qu’il faudrait la compter parmi les grands noms du circuit. En 2014, elle a remporté son premier titre à Hobart, ainsi qu’obtenu de bons résultats en Grand Chelem. Ces performances ont encore gravi un échelon lorsque l’Espagnole a atteint sa première finale de majeur en 2015, battue par Serena Williams à Wimbledon. Peu de temps après, elle embauchait Sam Sumyk. L’entraîneur Français venait alors de se séparer d’Eugenie Bouchard.

Avec Sumyk, Muguruza a changé de dimensions. Le travail du Français lui a permis de gagner son premier titre du Grand Chelem à Roland-Garros en 2016 et de s’imposer en tant que membre du Top 5. Malgré des performances en courant alternatif après ce titre, Muguruza a à nouveau prouvé son talent en remportant son second titre du Grand Chelem à Wimbledon, en 2017.

Muguruza-Martínez: Une association qui a déjà porté ses fruits

© Getty Images

C’est durant ces deux semaines victorieuses que Garbiñe Muguruza a pour la première fois travaillé avec sa compatriote. Durant la quinzaine de Wimbledon 2017, la femme de Sam Sumyk attendait un enfant, ce qui a empêché le Français d’être au côté de sa joueuse. Pour ne pas rester sans entraîneur, Muguruza s’est par conséquent tournée vers un pilier du tennis espagnol: Conchita Martínez.

Le partenariat a extrêmement bien fonctionné, puisqu’il a permis à l’Espagnole d’obtenir son second titre du Grand Chelem. Le choix de travailler avec Martínez s’était imposé comme une évidence. En effet, Martínez, ex-numéro deux mondiale, a remporté son unique titre majeur sur le gazon londonien.

Conchita Martínez occupée par ses fonctions de capitaine

Nul ne doute qu’une place en tant qu’adjointe de Sumyk aurait alors plu autant à la joueuse qu’à l’entraîneuse, mais Conchita Martínez se devait de retourner à ses fonctions principales. Depuis 2013, elle était capitaine de l’équipe espagnole de Fed Cup, un exercice qui lui avait déjà permis de côtoyer Muguruza.

Depuis 2015, elle dirigeait également l’équipe espagnole de Coupe Davis, nommée après le départ difficile de Gala León. Cependant, en Septembre 2017, Martínez a été prévenue qu’elle ne faisait plus partie des plans de la Fédération Espagnole. Blessée, elle avait confié à la presse sa déception après « toute sa contribution au tennis espagnol ».

Délivrée de ses fonctions, Martínez retrouve Muguruza

Aujourd’hui disponible, Martínez aura une nouvelle occasion de voir au bon développement du tennis ibérique en co-entraînant la meilleure joueuse Espagnole. Pour le moment, Muguruza a indiqué que Conchita Martínez la suivrait sur les tournois de Doha, Dubaï, Indian Wells et Miami. Néanmoins, il serait surprenant que le partenariat ne soit pas prolongé jusqu’à la saison sur herbe, au vu des résultats obtenus l’année dernière.

La numéro quatre mondiale, récemment éliminée au deuxième tour des Internationaux d’Australie, tentera de se relancer avec Martínez. Toutes les deux sont déjà à Doha, où elles attendent l’arrivée de Sumyk, comme l’a publié Muguruza sur ses réseaux sociaux:

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut