Baseball

« The name of the game is pitching »

Crédit photo: The Courier of Montgomery County

Nous y sommes! Les lanceurs et les receveurs commenceront à s’entraîner dans moins de deux semaines. Cela dit, plusieurs lanceurs voudront continuer sur leur lancée et maintenir leur succès, comme Max Scherzer et Justin Verlander, mais plusieurs tenteront de connaître une meilleure saison que l’année dernière. Pour certains, l’uniforme restera le même, mais pour d’autres, il changera.  Voici les trois lanceurs qui seront parmi les plus dangereux lors de la prochaine campagne dans le circuit Manfred.

La motivation de jouer pour les champions

Les Pirates de Pittsburgh n’ont pas connu une excellente saison l’année dernière, malgré la performances de certains joueurs comme Andrew McCutchen et Gerrit Cole. Lors de la période estivale, l’équipe de la Pennsylvanie a bougé énormément, alors qu’elle s’est permise de laisser partir ces deux joueurs, l’un pour les Giants de San Francisco et l’autre pour les Astros de Houston.

Pour le lanceur natif de Newport Beach en Californie, la motivation plafonne lorsqu’il pense au fait qu’il va amorcer la prochaine campagne avec les plus récents champions de la Série mondiale. Alors qu’il présentait une fiche de 12-12 avec une moyenne de points mérités de 4,26 avec Pittsburgh, Cole se dit prêt à améliorer ses performances pour la prochaine saison. Cela dit, il sera important pour les autres formations de le surveiller lorsqu’ils l’affronteront l’année prochaine.

« Mad-Bum » remontera la pente

Avec les plus récentes acquisitions d’Evan Longoria et Andrew McCutchen, les Giants de San Francisco ont définitivement amélioré leur alignement. Dans la rotation de lanceurs partants, l’âge commence à être un enjeu pour Bruce Bochy, qui doit gérer des lanceurs qui n’ont plus le même impact que dans leurs bonnes années.

Par contre, à 28 ans, Madison Bumgarner est à l’apogée de son art alors qu’il s’apprête à amorcer les meilleures années de sa carrière. Avec une fiche de 4-9 ainsi qu’une moyenne de points mérités de 3,32 l’an dernier, l’as lanceur des Giants n’a pas connu une campagne à la hauteur des attentes en 2017. Avec une rotation vieillissante, la pression sera plus grande pour Bumgarner, qui est à l’aise dans cette situation et qui devrait relever le défi avec brio.

Pour les sceptiques, il ne faut pas remonter plus loin qu’en 2014, alors qu’il a été une pièce maîtresse de son équipe en Série mondiale face aux Royals de Kansas City. Bref, une bonne saison attend « Mad-Bum » en 2018, alors qu’il tentera de retrouver son statut de super-vedette.

Un lanceur prometteur

Les Twins du Minnesota ont connu une éclosion l’année dernière, alors qu’ils ont participé aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2010. Malheureusement pour eux, leur présence a été brève étant donné qu’ils n’ont joué qu’un seul match, soit celui du meilleur deuxième de l’Américaine dans lequel ils ont perdu face aux Yankees de New York.

Cela dit, le futur s’annonce prometteur pour les Twins qui pourront s’appuyer sur les talents d’un jeune partant du nom de José Berrios. Effectivement, âgé de seulement 23 ans et 254 jours, le Portoricain a démontré beaucoup de maturité en offrant de très bonnes performances sur le monticule, présentant une fiche de 14-8, ainsi qu’une moyenne de points mérités de 3,89.

Avec la force offensive que forment les Twins du Minnesota, Berrios aura un bon coussin lorsqu’il prendra la butte la saison prochaine. Cela dit, il sera définitivement une menace dans la division Centrale de l’Américaine cette année.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut