Hockey

Une lourde perte au Colorado

Photo Getty / Matthew Stockman

Alors que le mois de février vient de commencer, l’Avalanche du Colorado s’accroche de peine et de misère à la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires dans l’Ouest. Avec une fiche de 28-18-4, l’Avalanche connait une saison très impressionnante. Cependant, l’équipe du Colorado vient d’annoncer la perte de son meilleur joueur, Nathan MacKinnon, pour une durée de deux à quatre semaines. Sa blessure fait mal à toute l’équipe.

Saison de rêve jusqu’à maintenant

En seulement 49 matchs, Nathan MacKinnon avait presque atteint son record personnel de points en une saison. Bien qu’il n’ait que 22 ans, MacKinnon en est à sa cinquième saison d’activité dans la Ligue nationale. Toutefois, ses meilleures statistiques offensives datent toujours de 2013-2014, son année recrue. Cette saison-là, le jeune joueur de centre avait inscrit 24 buts et 63 points au total. Jusqu’à maintenant, en 2017-2018, MacKinnon compte 24 buts et 61 points à son actif. S’il avait la possibilité de jouer 82 matchs en maintenant le même rythme, cela lui donnerait 40 buts et 63 points à la fin de la saison.

Or, tout a changé pour lui mardi soir à Vancouver. MacKinnon a tenté d’appliquer une mise en échec au défenseur Alexander Edler, mais c’est lui qui a encaissé la plus grande partie du choc. Bien que l’équipe ait seulement parlé d’une blessure au haut du corps, il est possible de croire qu’il s’agit d’une blessure à une épaule.

Situation précaire pour l’Avalanche

L’équipe dirigée par Jared Bednar s’est très bien redressée après une année horrible en 2016-2017. L’Avalanche a même remporté dix matchs consécutifs en janvier, aidée par la très bonne tenue de Jonathan Bernier devant le filet. Cependant, Nathan MacKinnon est son meilleur marqueur. L’équipe devra compter sur d’autres jeunes joueurs, comme Mikko Rantanen et Alexander Kerfoot, pour maintenir une bonne production offensive.

La tâche s’annonce toutefois ardue pour l’équipe du Colorado. L’Avalanche est présentement au 8e rang dans l’Ouest, mais le Wild et les Kings ne sont qu’un point derrière. La lutte sera serrée, mais le mois de février sera crucial. Pour l’Avalanche, il se déroulera visiblement sans MacKinnon.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut