ATP

Le tennis se dote enfin d’un circuit de transition

Circuit de transition

À compter de 2019, le tennis aura enfin un circuit de transition. Celui-ci aura pour but de permettre aux joueurs de faire le pont entre les Juniors et les professionnels, mais aussi de permettre aux joueurs de gagner plus d’argent sur les circuits satellites (les Futures) qu’ils ne le font présentement.

Ce circuit de transition arrive après plusieurs années de demandes et de luttes de la part des joueurs auprès de la Fédération Internationale de Tennis (ITF), alors que le fléau des paris sportifs et des matchs organisés est omniprésent (et ce, malgré les efforts mis tant par l’ITF que par les circuits de l’ATP et de la WTA). Un problème qui, il va sans dire, ne serait pas survenu à prime abord si les bourses offertes permettaient réellement aux joueurs et joueuses de pratiquer leur sport professionnellement de façon rentable.

En effet, il a été démontré à maintes reprises au cours des dernières années que les joueurs et les joueuses qui prennent part à des tournois de la catégorie inférieure aux Challengers (hommes) et ITF (femmes) ne reçoivent que des bourses moindres, qui ne permettent bien souvent pas de payer les frais associés à la participation à ces tournois, et encore moins d’y voyager avec un entraîneur.

Il y a certes eu une augmentation des bourses ces dernières années , mais celle-ci était moindre et ne permettait toujours pas d’arriver à zéro entre les dépenses et les gains. De plus, dans plusieurs des tournois, les lieux de compétition ne convenaient pas au tennis professionnel (des courts endommagés, des lignes tracées à la main, etc.), et plusieurs tournois chargeaient pour des éléments simples et essentiels comme des balles, des bouteilles d’eau et même, dans certains cas, des terrains d’entraînement, sans compter des hôtels parfois insalubres.

Une amélioration des conditions était essentielle, particulièrement au vu du taux d’abandon des jeunes professionnels, souvent des jeunes de talent, qui ne pouvaient plus se permettre de voyager à grand coût pour pratiquer leur sport et finissaient par se tourner vers le métier d’entraîneur, ou encore par retourner aux études.

La structure du circuit de transition

Comme le mentionne le communiqué de l’ITF:

« Le circuit de transition comprendra plusieurs étapes au sein d’une structure plus localisée qui réduira les coûts pour les joueurs et les organisateurs de tournois. Cela ouvrira également davantage d’opportunités aux joueurs issus d’un plus grand nombre de pays, qui pourront rejoindre ce chemin et bénéficier d’un soutien dans leur transition vers le tennis professionnel.

« Le circuit de transition s’inscrit dans la nouvelle structure mondiale des tournois élaborée conjointement par l’ITF, l’ATP et la WTA afin de faire face aux défis actuels qui se présentent au niveau de l’accès initial au circuit. Cette structure devrait réduire le nombre de joueurs et joueuses professionnels possédant un classement ATP et WTA de 3 000 actuellement à environ 750 joueurs et 750 joueuses.

Les nouveaux tournois du circuit de transition, qui offriront 15 000 dollars de prix, remplaceront dès 2019 les tournois masculins et féminins actuels à 15 000 dollars du circuit Pro de l’ITF et distribueront des points d’entrée ITF au lieu de points de classement ATP et WTA. »

Il s’agit par conséquent d’une excellente nouvelle, qui permettra enfin à un grand nombre de jeunes joueurs de réellement espérer percer dans le monde du tennis.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut