Basketball

NBA | Rien ne va plus à Cleveland

Alors que Cleveland s’amenait à San Francisco pour affronter les Warriors à Noël, l’équipe détenait une fiche de 24-9 et filait tout droit vers une quatrième finale consécutive. Depuis, les Cavs n’ont amassé que trois victoires en 13 rencontres et la panique s’est installée dans le vestiaire.

Le retour de Thomas

Bonne ou mauvaise nouvelle? Après avoir manqué les 36 premières parties, Thomas s’amenait enfin en renfort à Cleveland. Un meneur de jeu d’élite pour améliorer l’offensive déjà bien garnie des Cavaliers.

Malheureusement, son retour n’a pas engendré les résultats escomptés. Thomas n’a savouré qu’à seulement trois reprises la victoire dans son nouvel uniforme. Deux de ces victoires étant aux mains du Magic, qui croupit au dernier rang de la NBA. En cumulant la différence des points de ces deux victoires, on obtient que cinq petits points. Bien peu pour une équipe du calibre de Cleveland.

Depuis son arrivée, IT n’a enregistré que 15.9 points par rencontre en lançant pour seulement 39.1% du deux-points et 28% du trois-points. De bien maigres statistiques pour un joueur de la trempe à Thomas. De plus, le joueur de 5p9 peine à retrouver la vitesse et l’explosion qu’on lui connait. Ainsi, non seulement ne produit-il pas l’impact offensif attendu, mais il demeure en plus un véritable handicap défensivement. D’ailleurs, Cleveland se retrouve au 29e rang dans le circuit au chapitre de l’efficacité défensive. La troupe de Tyronn Lue accord près de 23 points de plus par 100 minutes de jeu.

Love pointé du doigt

Le centre de l’équipe, Kevin Love, n’a joué que trois minutes lors de l’humiliante défaite face au Thunder (148-124). En fait, il a lui-même quitté le stade. Geste très peu apprécié de ses coéquipiers. Love en rajoute en ne se présentant pas à la pratique le lendemain, prétextant des ennuis personnels.

La journée suivante, les Cavs se rencontraient avant la pratique afin de discuter des déboires de l’équipe. Plusieurs joueurs ont ouvertement critiqué les absences de Love. Bien qu’il se soit par la suite expliqué, on redoute que de nombreuses tensions soient encore d’actualité dans l’entourage des Cavaliers.

Il lance même une flèche aux dirigeants de l’équipe.

«I felt like we should keep it on the court or in the locker room, but obviously it didn’t stay there»

– Kevin Love

Tyronn Lue : le problème?

Même l’entraineur de Cleveland ne trouve tout simplement pas d’option pour remédier aux ennuis de son équipe et les partisans commencent à réclamer son congédiement. La semaine dernière, il affirmait avoir totalement confiance en son équipe et qu’aucun changement n’était nécessaire. Hier, il mentionne qu’un changement est imminent. Perdu mon Lue?

 

Bref, personne ne sait quel(s) changements(s) s’opéra à Cleveland. Bousculer l’alignement partant? Congédiement de Lue? Échange? Une seule chose demeure cependant certaine, si rien ne se passe, LeBron James ne filera pas vers sa septième finale consécutive.

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut