Basketball

NBA | DeMarcus Cousins parmi l’élite de la ligue

Lorsqu’on parle des meilleurs joueurs du circuit, on nomme LeBron, Curry, Harden, Durant, Antetokounmpo ou encore Irving. Il est à présent temps d’inclure DeMarcus Cousins dans ce groupe sélect. Au lendemain d’une performance historique à la Kareem Abdul-Jabbar, les Pelicans de Cousins grimpent au sixième rang de l’association Ouest.

Cousins : le meilleur «big man» de la ligue

Sa performance d’hier ne fait que le confirmer. Cousins est le meilleur centre de la NBA. Avec 25.6 points (7e), 12.9 rebonds (3e), 5.2 aides (27e) et 1.5 contre (13e) par rencontre, Cousins démontre son efficacité dans toutes les facettes du jeu. Un centre qui détient la vision de jeu pour obtenir plus de 5 aides par match, ça ne court tout simplement pas les rues. En fait, seul Al Horford le surpasse à cet effet.

En inscrivant 44 points, 24 rebonds et 10 aides hier contre les Bulls, Cousins devenait le premier joueur depuis Abdul-Jabbar en 1972 à enregistrer plus de 40 points, 20 rebonds et 10 aides au cours d’un seul match. Un exploit réalisé qu’à seulement dix occasions par Oscar Robertson, Elgin Baylor, Wilt Chamberlain et maintenant Cousins. Hormis ce dernier, tous ceux nommés se retrouvent au temple de la renommée de la NBA.

Boogie en séries?

À sa huitième saison dans la NBA, celui qu’on surnomme Boogie n’a pas encore fait d’apparition en séries d’après-saisons. Faut dire que jouer pour les Kings de Sacramento ne l’a clairement pas aidé. À présent à quatre parties en haut de .500, Cousins et les Pelicans se dirigent tout droit vers les séries éliminatoires tout en évitant un duel contre les Warriors ou les Rockets en première ronde.

«It’s eating me alive»

– Cousins sur son absence en séries

Chez les Pelicans pour y rester

Alors que le 8 février sonne la date limite des échanges dans le circuit, plusieurs croyaient que Boogie changerait d’adresse. Avec Davis, ils forment l’un des plus puissants duos de la ligue. Mais d’où pouvait bien sortir ces rumeurs? Davis et Cousins sont tous deux des partants pour le match des étoiles et s’amusent clairement ensemble. En l’absence de Davis, Cousins a élevé son jeu d’un grand avec une moyenne de 31.8 points, 14.3 rebonds, 4.7 aides, 2.8 trois-points, 1.2 vols et 1.8 contre. Même si les Pelicans sont loin d’être une équipe parfaite, ils possèdent tout de même deux des meilleurs joueurs de la ligue. Davis et Cousins sont des game changer, aucunement question de s’en débarrasser pour la Nouvelle-Orléans.

 

 

 

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut