Plus +

Qui fera partie de l’équipe masculine de bosses?

Martin Chevalier / JdeM (Dumais), Freestyle Canada (Kelly) et Streeter Lecka/Getty Images (Chunlaud)

Marquis ne renonce pas aux JO. Crédit : AFP.

L’équipe canadienne masculine de bosses est sans contredit la meilleure formation du circuit de la Coupe du monde. Toutefois, deux tuiles viennent de tomber sur les têtes de nos représentants en vue des Jeux olympiques de PyeongChang 2018. Après Simon Pouliot-Cavanagh, Philippe Marquis pourrait être le deuxième bosseur canadien à voir son rêve olympique prendre fin en raison de blessure.

Le Québécois a subi une rupture du ligament croisé antérieur lors d’une chute à l’entrainement à Deer Valley, il y a quelques jours. Cette blessure arrive à quatre semaines de ce qui devait être les derniers Jeux olympiques de l’athlète de 28 ans. Il renonce toutefois à la chirurgie et espère être en mesure de revenir à temps pour les JO.

Plus tôt dans la saison, on avait appris que Simon Pouliot-Cavanagh ferait lui aussi une croix sur les Jeux olympiques en raison d’une opération qui l’empêcherait de prendre part à l’édition 2017-2018 du circuit de la Coupe du monde. Une bien triste nouvelle pour le bosseur de 27 ans, qui devait disputer ses premiers Jeux.

Qui représentera le pays?

Dans l’éventualité où Marquis n’était pas en mesure de revenir à temps pour l’épreuve olympique, bien malin est celui qui serait prédire l’identité des quatre membres masculins qui représenteront l’équipe canadienne.

Mikaël Kingsbury demeure le meneur de cette équipe et sera sans doute secondé par Marc-Antoine Gagnon. Les deux autres places disponibles se disputeraient alors entre Kerrian Chunlaud (24 ans, Ste-Foy), Laurent Dumais (21 ans, Québec) et Brendan Kelly (22 ans, Vancouver).

Chunlaud est le meneur parmi les trois bosseurs, étant au 25e rang du classement général 2017-2018 avec 55 points. Dumais (32e, 32 points) arrive au second rang, suivi de Kelly (34e, 28 points). L’épreuve de Tremblant sera donc particulièrement importante pour ces athlètes afin d’obtenir leur place pour les prochains Jeux Olympiques. Un bon résultat pourrait signifier une qualification.

Laurent Dumais est le seul bosseur parmi les trois ayant déjà obtenu un podium sur le circuit professionnel. Il avait réalisé l’exploit lors de l’épreuve de St-Côme (Québec) en 2016.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut