Hockey

Le succès offensif du Colorado

(AP Photo/David Zalubowski)

L’Avalanche tente actuellement de se qualifier pour les séries éliminatoires pour la première fois depuis la saison 2013-2014. Il s’agirait de la deuxième participation de l’équipe au tournoi printanier depuis 2010. Classée au 11e rang dans l’Association de l’Ouest, la troupe de Jared Bednar n’est qu’à un seul point des Blackhawks de Chicago, dernière équipe présentement qualifiée pour les éliminatoires. L’Avalanche a toutefois un match en main.

Au sujet de l’Avalanche du Colorado :

Après seulement 41 rencontres, la formation de Denver a (déjà) égalé son total de victoires de l’an dernier (22) et n’est qu’à un point d’égaler sa récolte de 2016-2017. Une excellente amélioration pour une équipe qui ne semblait pas en mesure de s’améliorer, et ce, depuis quelques saisons. L’équipe est actuellement sur une lancée de cinq victoires consécutives.

L’Avalanche ne serait sans doute pas dans la course aux séries sans l’apport offensif de ses meilleurs éléments. En date du 10 janvier, l’attaque coloradienne se classe au 5e rang de la LNH pour la moyenne de buts marqués par rencontre. Elle affiche cependant le 12e pire bilan du circuit en défensive.

Une attaque qui se signale

(Michael Martin/NHLI via Getty Images)

Parmi les joueurs qui se démarquent, Nathan Mackinnon, étiqueté comme un joueur de concession depuis son arrivée au Colorado, répond aux attentes.

En 41 rencontres, le joueur de centre de 22 ans a obtenu 52 points, cumulant 18 buts et 34 passes. Ce bilan le classe au second rang des marqueurs de la LNH. Tout comme son équipe, il n’est qu’à un seul point d’égaler son total de points de l’an dernier. À moins d’une blessure majeure, Mackinnon devrait établir des sommets personnels d’ici la fin de la saison. Il n’est qu’à 6 buts et 13 points de battre ses marques personnelles réalisées lors de sa saison recrue.

Outre Mackinnon, Gabriel Landeskog fait aussi sa part. Le capitaine du club présente une fiche de 36 points en 37 rencontres, dont 16 buts. À ce rythme, il pourrait également faire mieux que ses sommets personnels de 2013-2014. Il devra toutefois évité les blessures et les suspensions, lui qui a déjà raté quatre matchs en raison d’une mise en échec illégale effectuée à l’endroit d’Austin Matthews.

La surprise offensive reste toutefois Mikko Rantanen. Le Finlandais de 21 ans dispute sa deuxième saison complète dans la LNH. L’an dernier, il avait obtenu 38 points en 75 rencontres, ce qui laissait présager de belles choses. En 2017-2018, il affiche déjà de bien meilleures statistiques; 41 points en 41 matchs, ce qui le classe au 23e rang de la LNH. Sa cohésion développée avec Mackinnon fait des ravages et il risque de faire partie de la solution au Colorado pour les saisons à venir.

Un changement pour le mieux

(C) Zimbio

Ainsi, le départ de Matt Duchene ne semble pas avoir affecté l’attaque de l’Avalanche. Au contraire, celle-ci semble plus dynamique depuis son départ.

De plus, lors de cette transaction à trois équipes avec les Sénateurs d’Ottawa et les Predators de Nashville, la formation de Denver a fait le plein d’espoirs et de choix au repêchage. Le directeur-général Joe Sakic a également obtenu les services du défenseur Samuel Girard. Le défenseur fait bien depuis son arrivée au Colorado.

Le plus intéressant demeure toutefois le choix de première ronde des Sénateurs au prochain repêchage. Ceux-ci se classent actuellement au 29e rang de la LNH. À moins d’une remontée des Sens au classement, le choix se retrouvera dans le top 3. Une clause dans la transaction permet toutefois à Ottawa de repousser ce choix à 2019 dans l’éventualité où il est l’une des dix premières sélections du premier tour. Reste que la possibilité de repêcher un bon espoir demeure intéressante pour l’Avalanche.

Toutefois, pour le moment, l’équipe demeure en mode qualification pour les séries d’après-saison.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut