Hockey

La 4e étoile de la semaine : Drake Batherson

RDS.ca

Qu’est-ce que « la quatrième étoile de la semaine »? C’est un joueur qui s’est démarqué d’une manière ou d’une autre au cours de la dernière semaine dans la planète hockey, que se soit par une performance extraordinaire, une vidéo qui devient virale, un geste marquant ou pour l’ensemble de son oeuvre. Évidement, la quatrième étoile de la semaine n’est pas nécessairement le joueur qui recevra la première étoile de la semaine dans la LNH. Le but est de rendre hommage a un joueur digne de mention, qui pourrait passer sous le radar.

Cette semaine, la quatrième étoile est remise à l’attaquant canadien Drake Batherson.

Pourquoi Drake Batherson?

Alors qu’on ne s’attendait de lui que d’un joueur efficace sur le quatrième trio d’Équipe Canada junior, Drake Batherson s’est démarqué par ses prouesses offensives en marquant sept buts en sept parties lors du Championnat mondial junior. Celui qui n’avait même pas été invité au camp estival de l’équipe a donc terminé le tournoi au premier rang des marqueurs du Canada, quatre buts de plus que ses plus proches poursuivants. Même s’il n’a pas amassé de passes lors du tournoi, Batherson s’est mérité le douzième rang des pointeurs, toutes équipes confondues à égalité avec des joueurs comme Lias Andersson et Elias Pettersson. Batherson se mérite la quatrième étoile de la semaine pour l’ensemble de son oeuvre avec Équipe Canada Junior.

Qui est Drake Batherson ?

Drake est le fils de l’ancien hockeyeur Norm Batherson qui a roulé sa bosse dans la Ligue américaine et dans les ligues européennes, notamment en Allemagne. Drake est né alors que son père évoluait pour les Komets de Fort Wayne. Le jeune Batherson possède donc la double citoyenneté canadienne et américaine. En plus de son père, son oncle Dennis Vial a également eu une carrière de hockeyeur professionnel, lui qui a évolué dans la LNH le temps de 242 rencontres avec les Rangers, les Red Wings et les Sénateurs. Drake Batherson était donc voué à une carrière chez les professionnels.

Après deux saisons dans le hockey Bantam en Nouvelle-Écosse, Batherson prend le chemin de l’Ontario pour le début de sa première année Midget, mais il revient rapidement en Nouvelle-Écosse où il continue d’évoluer pour les Wildcats de Berwick. Au repêchage 2015 de la LHJMQ, Batherson est repêché en sixième ronde par les Screaming Eagles du Cape-Breton. Batherson demeure donc très près de la maison dès le début de son stage chez les juniors. Il prend part à 10 rencontres à sa première année avec le Cape-Breton récoltant au passage deux points. C’est à sa deuxième saison, en 2016-2017,  que Batherson éclot avec une récolte de 58 points en 61 matchs. Il termine au troisième rang des pointeurs de l’équipe derrière Giovanni Fiore et Massimo Carozza, deux joueurs âgés de 20 ans, alors que Batherson n’en a que 18.

Durant l’été 2017, après avoir été repêché par les Sénateurs d’Ottawa en quatrième ronde, Batherson n’est pas invité au camp estival d’Équipe Canada junior alors que les deux seuls joueurs de la LHJMQ a y être invité furent Pierre-Luc Dubois et Samuel Girard. Cette déception n’arrête pas Batherson qui connait d’abord un excellent camp avec les Sénateurs. Il a par la suite un début de saison du tonnerre au Cape-Breton avec 39 points en 24 rencontres. Grâce à ses performances, Batherson se mérite une invitation tardive pour le camp final d’Équipe Canada junior en compagnie de deux autres joueurs de la LHJMQ, le gardien Samuel Harvey et l’avant Maxime Comtois. Batherson remporte son pari, il participera au Championnat mondial junior et nous connaissons la suite. Il est d’abord utilisé comme treizième attaquant, mais plus le tournoi avance, plus il se démarque et réussi même un tour du chapeau en demi-finale du tournoi face à la République Tchèque. Il est également nommé un des trois joueurs canadiens du tournoi en compagnie des défenseurs Cale Makar et Conor Timmins.

De plus, durant le tournoi, Joel Bouchard, le directeur général de l’Armada de Blainville-Boisbriand, qui est également le directeur général d’Équipe Canada junior, fait l’acquisition de Batherson avec l’Armada. Ce qui n’est pas sans rappeler l’échange de Pierre-Luc Dubois de la saison dernière du Cape-Breton vers l’Armada durant la même période après le passage de Dubois chez Équipe Canada Junior.

Drake Batherson pourrait devenir un rouage important dans l’organisation des Sénateurs d’Ottawa d’ici quelques saisons, il a d’ailleurs déjà signé son premier contrat professionnel avec l’équipe d’Ottawa. Il pourrait tout de même terminer son stage junior l’an prochain, lui qui vise fort probablement la Coupe des Présidents dès cette année avec l’Armada.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut