Hockey

Ils gagneront gros en 2018

NHL.com (Tavares & Carlson) et Getty (Marchessault)

L’année 2018 vient tout juste de commencer que, déjà, certains directeurs-généraux auront du pain sur la planche. Au moment d’écrire ces lignes, 238 joueurs sont actuellement sans contrat et deviendront joueurs autonomes en vue de la prochaine campagne. Parmi ceux-ci, quelques noms ressortent du lot. De belles augmentations de salaire seront à prévoir pour ces joueurs.

John Carlson (D) – Contrat actuel: 3,97M$ par saison

Le défenseur des Capitals de Washington a toujours joué à la hauteur des attentes. Fiable défensivement et ayant un bon flair offensif, il se distingue cette saison. Il compte présentement 31 points en 41 matchs, cumulant 4 buts et 27 mentions d’assistance. À ce rythme, il connaitrait la meilleure saison de sa carrière avec 62 points. En fait, seul John Klingberg des Stars de Dallas le dépasse au chapitre des points chez les défenseurs dans l’ensemble de la LNH.

En raison de la signature d’Evgeny Kuznetsov au cours de l’été, il pourrait être possible de voir Carlson quitter Washington. Kuznetsov accaparera 7,8M$ sur la masse salariale de l’équipe en 2018 et le centre Niklas Backstrom n’est toujours pas signé. Un choix devra être fait.

À seulement 27 ans (28 en juillet), l’Américain sera un joueur intéressant sur le marché.

Mark Stone (AD) – Contrat actuel: 3,5M$ par saison

L’attaquant canadien est l’un des rares points positifs de cette saison difficile pour les Sénateurs. Classés à l’avant-dernier rang de l’Est, la troupe de Guy Boucher déçoit moins d’un an après avoir atteint la finale de la Conférence de l’Est.

Stone a obtenu 15 buts et 19 passes pour un total de 34 points en 37 rencontres depuis le début de la saison. Il se classe au sommet des marqueurs de son équipe, devant le défenseur Erik Karlsson. Depuis sa première saison complète chez les professionnels en 2014-2015, il ne cesse d’impressionner et demeure l’un des joueurs les plus constants de son équipe, et ce, saison après saison.

Il sera toutefois joueur autonome avec compensation. Les Sénateurs auront donc l’opportunité d’égaler toute offre faite par une autre formation du circuit.

Josh Bailey (AG) – Contrat actuel: 3,3M$ par saison

La véritable surprise de ce début de saison. En date du 3 janvier, Josh Bailey se classe au deuxième rang des pointeurs de toute la LNH. Une progression fulgurante pour un joueur dont la meilleure saison en carrière était de 56 points. À moins d’une blessure importante, le joueur canadien réalisera des sommets personnels cette saison.

Évidemment, il ne faut pas sous-estimer le fait de jouer avec John Tavares. Le meilleur exemple est Kyle Okposo. Très productif avec les Islanders, il a signé un lucratif contrat à Buffalo l’été suivant. Résultat? Il n’a jamais répété ses performances réalisées à New York en compagnie de Tavares.

Ainsi, si j’étais directeur-général, je prendrais mes précautions dans le dossier Josh Bailey. Toutefois, il ne fait aucun doute qu’il trouvera chaussure à son pied et qu’il obtiendra une forte augmentation de contrat. Il en devra une à John Tavares!

Patrick Maroon (AG) – Contrat actuel: 1,5M$ par saison

À l’image de Josh Bailey, Patrick Maroon est un joueur qui profite actuellement des prouesses de d’autres attaquants afin de se mettre en valeur. Celui-ci semble être un joueur transformé depuis son arrivée avec les Oilers d’Edmonton. À sa première saison complète en Alberta, il a cumulé 27 buts et 42 points, deux sommets personnels. Bien que la présente campagne soit légèrement plus difficile pour l’ensemble de son équipe, Maroon joue à un rythme de 20 buts sur l’ensemble de la saison.

Évoluant sur l’avantage numérique des Oilers et régulièrement sur l’un des deux premiers trios, il a la chance d’évoluer avec Connor McDavid et Leon Draisaitl. Les deux jeunes vedettes font ainsi la majorité du travail et Maroon ne fait que complété le boulot.

Malgré tout, nul doute que certaines équipes vont s’informer et tenter de s’arracher ses services. À quel prix?

Jonathan Marchessault (C) – Contrat actuel: 750 000$ par saison

*** Mise à jour : Marchessault a prolongé son contrat pour six ans avec les Golden Knights de Las Vegas. Une entente de 30M$.***

Il est sans doute le joueur qui mérite actuellement la plus grosse augmentation de salaire dans la LNH. Jonathan Marchessault a éclos lors de sa première campagne complète dans la LNH avec les Panthers de la Floride en 2016-2017. Malgré ses 30 buts et 51 points en 75 matchs, les Panthers ne l’ont pas protégé lors du repêchage d’expansion.

Il oeuvre donc pour les Golden Knights de Las Vegas depuis le début de la campagne 2017-2018. En plus de reprendre là où il avait laissé en Floride, il se classe au premier rang des marqueurs de son équipe. Le joueur de centre cumule actuellement 15 buts et 22 passes en seulement 37 rencontres. Il performe donc à un rythme supérieur comparativement à l’année dernière.

Marchessault est donc l’un des joueurs les plus importants de son équipe, qui se classe actuellement au sommet de la Conférence de l’Ouest. Ce n’est pas rien!

Un salaire d’au moins cinq millions par saison est envisageable pour le natif de Cap-Rouge. Les Canadiens feront-ils sonner le téléphone pour rapatrier le Québécois?

BONUS : JOHN TAVARES (C) – CONTRAT ACTUEL : 5,5M$ PAR SAISON

Le joueur de concession des Islanders de New York dispute la dernière saison d’un contrat de six ans estimé à 5,5M$ par saison. Meilleur marqueur de la franchise lors de six des sept dernières saisons, Tavares verra son salaire être considérablement revu à la hausse. Il pourrait même obtenir un salaire annuel dans les huit chiffres.

Évidemment, toutes les équipes de la ligue ayant une certaine marge de manoeuvre tenteront d’acquérir ses services. Les Islanders, eux, feront tout en leur possible pour les conserver.

Parmi les équipes potentielles, les Canadiens et les Maple Leafs semblent les plus susceptibles de ravir le joueur de centre sous le nez de leurs rivaux. Toutefois, en raison des nombreux contrats à prolonger au cours des prochaines saisons, il semble moins probable de le voir se diriger à Toronto.

Crédit image : NHL.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut