Impact

IMFC : les meilleurs moments de l’année 2017

Une photo de l'effectif de l'impact lors du dernier match de Patrice Bernier. Crédit : Facebook de l'Impact de Montréal

Vous avez sûrement sursauter en lisant le titre. J’en conviens, le Bleu-Blanc-Noir a eu plusieurs moments difficiles lors de la dernière saison. Toutefois, quelques moments plus positifs ont retenu notre attention lors de la campagne 2017. Les voici :

5- Le match du 20 septembre à Toronto

Un but du postérieur de Piatti, un boulet-canon de Donadel, un autre but extraordinaire de Nacho et deux autres filets faits réalisés par le jeune Anthony Jackson-Hamel; l’Impact sort une rare prestation aboutie face à ses grands rivaux torontois.

Malgré le fait que le onze montréalais accorde pas moins de trois buts dans ce match, cette partie est synonyme de « match référence » pour la troupe de Mauro Biello en 2017. Malheureusement, ce match a eu lieu au cœur d’une séquence difficile (neuf défaites lors des dix derniers matchs de la saison de l’Impact)…

4- Les performances d’Ignacio Piatti

Force est d’admettre que Nacho a quand même obtenu 17 réussites cette saison. Évidemment, tout au long de l’année, il s’est senti bien seul dans le dernier tiers offensif. Sur les 59 buts marqués par l’Impact cette saison, Piatti a marqué 19 buts, soit un peu plus de 30% de la production offensive de l’équipe.

Un point positif qui saura peut-être rassurer les fans montréalais en vue de la prochaine campagne.

3- L’arrivée de Samuel Piette

En sachant que l’Impact rencontrait déjà des lacunes au niveau de la relance entre les défenseurs et les avants au début de l’été, l’ajout de Samuel Piette au poste de milieu défensif est considéré comme étant un bon mouvement de l’organisation cette saison. Il n’a pas fait de miracle, mais déjà une stabilité fut apportée avec son ajout dans l’alignement.

Le fait que Piette est un jeune Québécois aura plu à bien des admirateurs du club. Il faudra certainement considérer Piette dans la reconstruction du club montréalais.

2- L’arrivée de Rémi Garde

Évidemment, l’Impact a embauché l’entraîneur français le 8 novembre 2017. Il n’a donc pas eu d’impact sur cette saison 2017. Cependant, cette embauche est un élément extrêmement encourageant pour l’avenir du club de soccer de Montréal.

Déjà, Rémi Garde amène son bagage de Lyon (sa mentalité, l’arrivée de Joël Bats) et ce n’est pas quelque chose auquel l’Impact dira non.

1- Patrice Bernier

La saison 2017 ne s’est certainement pas déroulée au goût de Patrice Bernier, qui aurait souhaité mettre un terme à sa carrière de  joueur de soccer d’une autre manière. Personne ne va oublier le numéro 8 de l’Impact de sitôt. Il aura fait beaucoup pour le club. On se souviendra certainement de son dernier match avec l’Impact alors qu’il a marqué son dernier but en carrière. Tout simplement magique!

 

Bref, la campagne 2017 ne restera pas dans les anales du club au niveau des performances. Cependant, les points positifs détaillés dans ce texte auront un impact majeur pour le futur du Bleu-Blanc-Noir.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut