Europe

Où en est l’arbitrage vidéo ?

Youtube

À l’heure où la Goal Line Technology s’est imposée presque partout dans le monde du soccer, les instances internationales semblent être passées à la vitesse supérieure et l’arbitrage vidéo gagne du terrain un peu partout. Les matchs arbitrés à l’aide de ce dispositif seront visionnés en direct par des arbitres assistants qui pourront intervenir sur appel de l’arbitre principal, ceci dans plusieurs cas de figure (exclusion, penalty, but…).

L’arbitrage vidéo, déjà utilisé cette saison en Bundesliga, est en cours de test dans la plupart des autres championnats européens. En Espagne, Italie et en Angleterre, ce système d’arbitrage assisté en est encore aux essais, cependant les fédérations nationales ont fait part de leur envie d’étendre son rayon d’action. Au Portugal, en Belgique, aux Pays-Bas, et tout récemment en France, ce système a été adopté définitivement et sera mis en place dès la saison prochaine dans ces différents championnats. Enfin, en dehors de l’Europe, l’arbitrage vidéo a été adopté dans la A-League, le championnat australien, en MLS, ou Howard Webb, ancien arbitre international a été recruté afin de mettre en place le dispositif. Dans le championnat brésilien la vidéo a également été adopté mais les instances font face à un problème de coût qui retarde la mise en place du système.

L’arbitre est au centre du match de soccer et peux à lui seul faire basculer une rencontre. La mise en place de l’arbitrage vidéo permettra de réduire au maximum les erreurs que les arbitres, en tant qu’êtres humains, commettent. De plus, grâce à la médiatisation croissante du soccer les erreurs d’arbitrages coûtent de plus en plus cher, les principaux intéressés se tournent donc vers de nouveaux moyens techniques afin de limiter le nombre et l’impact des erreurs d’arbitrages. Certains s’opposent à l’utilisation de la vidéo dans le soccer qui dénaturerait le jeu. L’arbitre et sa subjectivité seraient une part du jeu et l’empêcher de faire des erreurs reviendrait à trahir l’histoire du soccer qui est marquée par des erreurs d’arbitrages notables. La « main de dieu » de Maradona contre l’Angleterre en 1986 n’aurait par exemple jamais été accordée.

Bien que des débats subsistent toujours, la vidéo semble être en bonne voie de s’imposer partout dans le soccer. La justice objective apportée par la vidéo semble avoir pris le dessus sur l’interprétation subjective de l’arbitre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut