Europe

Le retour d’un Everton plus que potable

Depuis que Sam Allardyce prit les commandes du club Everton F.C., les choses vont beaucoup plus rondement. Les affaires vont tellement bien pour ce club de Liverpool que la bande à Rooney est invaincue à ses 8 dernières joutes (toutes compétitions confondues). Pour les prochaines lignes à venir, regardons les faits expliquant le nouveau souffle à la saison des Toffees.

 

Le réveil des ténors

Il faut dire qu’avant le début de cette campagne, les dirigeants d’Everton ont déboursé une certaine somme d’argents pour obtenir des joueurs de qualités (notamment Wayne Rooney, Gylfi Sigurosson pour une somme de 40 millions de Livres sterling et Davy Klassen pour une somme de 23,6 millions de Livres sterling). Lorsque la saison 2017-2018 d’Everton prit son envol, ces joueurs mentionnés n’ont malheureusement pas su combler les attentes… Les amateurs d’Everton ont piaffé d’impatience jusqu’au 29 novembre 2017 (jusqu’à l’arrivée en poste de Sam Allardyce…!) pour voir enfin leurs héros offrir du jeu plus que potable…! C’est le cas pour l’ancien de Manchester United: Wayne Rooney. En sachant que, malgré son âge, les dirigeants du club lui ont confié un rôle très offensif; Wayne Rooney vécut les quatre premiers mois de la saison avec sa nouvelle équipe plutôt timide (il trouva le fond du filet à cinq occasions sur un total de 19 matchs joués…!). Depuis la fin novembre, le numéro dix a enfilé l’aiguille à six reprises au cours de ses cinq derniers matchs. Pour ce qui est de l’Islandais Sigurosson et du Néerlandais Klassen, il est évident que la relance vers l’attaque se fait beaucoup mieux pour eux avec la venue d’Allardyce à la barre d’Everton.

 

L’oubli de l’Europe

Du côté des hauts-dirigeants du club, il faudra l’avouer, Everton a complètement raté sa sortie dans la ligue Europa…! Après avoir complété les phases de qualifications sans trop de problèmes (une victoire de 2-0 aux totales des buts face au club slovaque Ruzomberok et une victoire de 3-1 aux totales des buts face au club croate de l’Hajduk Split), Everton se retrouva dans un groupe E plutôt prenable ( un groupe composé d’Everton, le club Italien Atalanta, le club Français l’Olympique lyonnais et le club Chypriote Appollon Limassol). Malheureusement, le club évoluant dans le Goodison Park a vu sa compétition européenne se terminer alors qu’il finisse troisième du groupe. Cela est devenu cependant un mal transformé en un élément positif pour la troupe d’Allardyce. Depuis que le club est mathématiquement éliminé de la ligue Europa, Everton enchaîne les bons résultats en Premier League.

 

À venir pour Everton

La bande de Wayne Rooney aura à jouer quelques matchs en peu de jours lors du temps des fêtes (le 26 décembre @West Bromwich Albion, le 30 décembre @Bournemouth, le premier janvier contre Manchester United et un match de la FA Cup le 5 janvier @Liverpool). Si ce club évoluant à Liverpool peut rester dans le top 10 de la ligue après cette séquence de quelques matchs en si peu de jours, le club pourra encore se permettre de rêver à obtenir une position européenne. Sinon, il pourront dire que la saison 2017-2018 aura été un échec…

 

crédit image : skysports.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut