Impact

Mercato hivernal : l’Impact doit rêver grand!

En vue du mercato hivernal 2017-2018, l’Impact a beaucoup de pain sur la planche. Je vous propose une liste de joueurs que je souhaiterais voir dans l’uniforme du onze montréalais en vue de la campagne 2018.

*Note : Il est à comprendre que les joueurs mentionnés dans cette liste ne représentent qu’un profil intéressant. Les dirigeants montréalais peuvent s’inspirer des joueurs mentionnés pour faire l’acquisition d’autres éléments affichant des caractéristiques sportives semblables.

5. Érick Gutiérrez (le marché Mexicain et celui de l’Amérique latine) 

(C) telemundodeportes.com

Le Mexicain de 22 ans pourrait être un très bel ajout au niveau des milieux de terrain du Bleu-Blanc-Noir. Depuis 2013, il a joué plus de 120 matchs avec le club Pachuca et il est déjà le capitaine de cette équipe. Aussi, depuis 2016, il a joué sept matchs avec l’équipe nationale du Mexique. Avec l’Impact, ce jeune homme dynamiserait le jeu offensif de Montréal tout en amenant un certain leadership dans le jeu. Ce n’est pas le plus grand buteur (seulement dix buts en un peu plus de 120 matchs avec son club), mais pour construire le jeu vers l’avant, il serait un élément indéniable.

Tenter de trouver des bons joueurs dans le marché du Mexique serait une excellente initiative pour Adam Braz et sa bande. En sachant que la Liga MX est probablement l’une des meilleures ligues de soccer en Amérique et qu’il y a encore eu peu de joueurs venus ce marché dans la MLS, l’Impact paraîtrait savant dans cette histoire. Dans le monde du soccer, c’est la mode de repêcher en Amérique latine. Pourquoi l’Impact se passerait de cette occasion pour améliorer son club?

4. Giancarlo Gonzalez (la filiale de Bologne et le marché italien)

(C) Twitter

Cet homme âgé de 29 ans (bientôt 30) est un défenseur provenant du Costa Rica et jouant pour le club affilié à l’Impact, le Bologne FC. En sachant que Montréal est en manque de défenseurs, Giancarlo Gonzalez amènerait certainement de la stabilité et une certaine solidification dans cette défense montréalaise. Il possède l’expérience de la MLS (Crew de Columbus en 2014), des grandes ligues (Serie A depuis 2015) et il possède une certaine expérience des grands rendez-vous (avec le Costa Rica lors de la Coupe du Monde de 2014).

Pour l’aspect du jeu, Gonzalez peut autant jouer dans le centre de la défense que sur les ailes. Il peut aider l’attaque sans problème. Ce genre de joueur pourrait faciliter la communication avec  d’autres défenseurs comme Victor Cabrera par exemple (une charnière Gonzalez-Cabrera peut-être?).

3. Jelle Van Damme (le marché francophone d’Europe et les défenseurs de grande taille)

crédit image : gva.be

Je sais que ça ne fait pas très longtemps que Laurent Ciman a quitté de Montréal et je sais que Jelle Van Damme a joué avec celui-ci. En plus, les deux sont Belges et se ressemblent drôlement. Mon but n’est pas de tourner le fer dans la plaie. Toutefois, Van Damme ne possède clairement pas le même style de jeu que l’ex-général montréalais. Sa justesse dans ses gestes, sa grandeur et sa communication sur le terrain sont les principales qualités du Belge de 34 ans jouant pour le Royal d’Anvers. Le seul hic? Il a déjà 34 ans… Malgré tout, pour un maximum de deux ans, Van Damme serait assez utile pour solidifier la défensive de l’Impact et surtout, pour éviter que nos valeureux guerriers montréalais se fassent écraser comme des mouches face à des camions dix roues comme Jozy Altidore, Kei Kamara et Bradley Wright-Philipps.

2. Maxime Gonalons (le marché lyonnais et français)

(C) L’Équipe

Cet ancien lyonnais âgé de 28 ans s’ennui à Rome présentement. Effectivement, l’ancien capitaine des Gones ne joue pas beaucoup avec sa nouvelle équipe. Voilà l’occasion rêvée de rejoindre de vieux collègues lyonnais (Rémi Garde, Joël Bats et compagnie) pour ainsi obtenir plus de temps de jeu. Blague à part, aux côtés d’un Samuel Piette en milieu défensif, Maxime Gonalons serait un élément idéal pour le onze montréalais.

Lorsqu’on parle de Maxime Gonalons, il faut comprendre que cet homme est le synonyme parfait du mot régularité. Par son attitude et par son style de jeu, il est un exemple pour tous sur un terrain de soccer. C’est pourquoi il me semble un élément crucial à aller chercher.

1. Bafétimbi Gomis

(C) Goal.com

S’il y a bien un attaquant que l’Impact doit tenter d’acquérir ses services, c’est l’attaquant français Bafétimbi Gomis. Il est très bien connu par le clan Rémi Garde (Gomis est un ancien de l’OL), il a sa propre personnalité et surtout, il marque des buts.

Ayant évolué la majeure partie de sa carrière pour des clubs où la pression peut paraître suffocante, jouer à Montréal ne serait qu’un nouveau défi. À 32 ans, il a encore la forte capacité de marquer des buts, étant le premier buteur de la Super Lig (Turquie). De plus, il peut certainement suivre les directives de Rémi Garde, même s’il a une personnalité forte. Bref, il règlerait les nombreux soucis que l’Impact pouvait avoir, n’ayant pas de réel attaquant de pointe depuis le départ de Didier Drogba.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut