Impact

À la prochaine mon Général!

Crédit image : Impact de Montréal

Nous savions que l’arrivée de Rémi Garde derrière le banc de l’Impact de Montréal serait suivie d’un remaniement d’effectif et que plusieurs joueurs seraient sur le départ. Qui aurait toutefois pu prédire que Laurent Ciman serait le premier à quitter le navire?

Le Belge a été échangé au Los Angeles FC dans le cadre de la journée du repêchage d’expansion. En retour, l’Impact a acquis les services du joueur canadien Raheem Edwards et du défenseur latéral finlandais Jukka Raitala, tous deux précédemment acquis par le LAFC lors du repêchage.

Edwards est sans doute le plus prometteur des deux joueurs, n’ayant que 22 ans. Il a disputé sa première saison complète chez les professionnels cette année, alors qu’il a aidé le Toronto FC à remporter la Coupe MLS samedi dernier. Il amènera un vent de renouveau à la position de défenseur. Ciman avait disputé les trois dernières saisons dans l’uniforme Bleu-Blanc-Noir. Il avait obtenu deux buts et trois passes décisives.

Comment expliquer cet échange?

Personnellement, je ne comprend pas. Il fallait solidifier la défense, j’en conviens. Toutefois, faire cela en échangeant le meilleur élément défensif de l’équipe n’est aucunement logique.

L’an dernier, l’Impact était l’une des six pires formations du circuit en terme de buts concédés. Malgré tout, Laurent Ciman se distinguait à l’arrière et servait de mentor à Kyle Fischer. il ne faut pas oublier que le Belge avait été nommé meilleur défenseur du circuit en 2015. Maintenant qu’il est parti, une place est libre aux côtés de Fischer. À moins qu’un nouveau défenseur central est en chemin pour Montréal, qui sait?

Présentement, les autres défenseurs centraux de l’organisation sont Victor Cabrera, Wandrille Lefèvre et Thomas Meilleur-Giguère. Ce dernier devrait vivre son baptême chez les professionnels cette année.

En plus d’être l’un des joueurs importants de l’équipe sur le terrain lors des dernières saisons, Ciman était également un leader né. Son désir de gagner était bien visible, il n’avait pas la langue dans sa poche et n’hésitait pas à défendre ses coéquipiers face aux médias. Il était l’un des rares joueurs aussi charismatique dans le vestiaire montréalais. Son départ, combiné à celui de Patrice Bernier pour la retraite risque de créer un grand vide. Ignacio Piatti devra prendre les choses en mains.

Finalement, je comprend que le soccer, voire le sport professionnel, est une business. Toutefois, je trouve cela dommage qu’un joueur comme Ciman soit échangé. Lors de son arrivée à Montréal, il avait clairement indiqué être venu en Amérique du Nord afin de permettre à sa fille autiste d’obtenir les soins nécessaires. Cette transaction signifiera-t-elle un retour en Europe?

Bref, lors de son passage à Montréal, Ciman aura tout donné pour la ville et était l’un des favoris de la foule. Tout le monde aimait l’homme. Tout le monde aimait le défenseur. Tout le monde aimait le Général. Tout le monde aimait Laurent.

Bon succès à Los Angeles!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut