Course

Émergence confirmée pour Force India

Crédit photo: LAT / Autoweek

« Il est vrai que le moteur Mercedes est d’une grande aide pour cette écurie, mais ses voitures sont toujours relativement bonnes. Force India visera surtout de battre Williams et de maintenir sa 4e place au championnat. » Ces lignes, que j’avais écrites avant que la VJM10 ne devienne rose, prouvent que la saison 2017 a été une mission accomplie pour Force India. Les 187 points inscrits par l’écurie de Vijay Mallya représentent un sommet dans l’histoire de cette équipe.

Une constance impressionnante

Née des entités précédentes Jordan (1991-2005), Midland (2006), et Spyker (2007), les débuts de Force India n’ont pas été faciles. La jeune écurie n’a pas récolté de point en 2008. Cependant, Vijay Mallya n’a jamais paniqué. Son équipe a progressé à chaque saison, gravissant peu à peu les échelons. Alors que des écuries comme Williams et Toro Rosso n’ont pas réussi à maintenir le même niveau de performance année après année, cela n’a pas été le cas pour Force India.

La fiabilité au rendez-vous

La VJM10, Force India de cette année, a pris part à 20 épreuves. De ce nombre, la voiture n’a jamais été contrainte à abandonner avec un ennui mécanique. Cette statistique exceptionnelle fait contraste avec Red Bull. La RB13 a connu des bris mécaniques à neuf reprises cette saison, pour une multitude de raisons. Pourtant, c’est une voiture construite avec un budget beaucoup plus grand.

Du côté de Force India, on fait confiance au moteur Mercedes, qui n’a rien à prouver côté fiabilité. Toutefois, il semble que tous les éléments de la voiture soient presque invincibles. Pour le concepteur Andrew Green, il ne reste qu’à trouver un peu plus de vitesse pour marquer davantage de points.

Un duel entre coéquipiers à surveiller

Sergio Perez et Esteban Ocon se sont chamaillés toute la saison. À Montréal, Perez a refusé de laisser passer Ocon en fin de course, permettant à Sebastian Vettel de dépasser les voitures roses. Puis, à Bakou, Ocon a pris sa revanche. Le jeune français a tenté de dépasser son coéquipier, causant un incident qui contraindrait Perez à l’abandon. À Spa, les coéquipiers se sont encore touchés.

Perez a terminé la saison avec 100 points; Ocon, avec 87. Toutefois, ce dernier en était à sa saison recrue et va certainement s’être amélioré l’an prochain.

Les deux pilotes seront certainement en mesure de marquer des points avec régularité l’an prochain. Or, peuvent-ils défier les trois grandes écuries du plateau? Cela reste à voir!

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut