Royal de Montréal

Ultimate; survol des organisations

Équipe Canada Femmes U24 en camp d'entrainement. Organisé par Ultimate Canada pour participer au championnat de la WFDF - Crédit Ultimate Canada

L’ultimate connait une belle croissance depuis plusieurs années. Cette croissance est supportée par différentes instances provinciales, nationales et internationales. Les mêmes joueurs peuvent évoluer dans plusieurs circuits. Par exemple, un joueur du Royal oeuvrant dans l’AUDL peut prendre part au championnat canadien (Ultimate Canada et FQU) ainsi qu’au championnat nord-américain (USA Ultimate). Finalement, c’est avec la WFDF qu’il traitera s’il prend part à un championnat du monde.

Voici un bref survol des organisations gérant l’ultimate:

AUDL

L’AUDL (American Ultimate Disc League) est le seul circuit d’ultimate professionnel au monde. C’est dans ce circuit qu’oeuvre le Royal de Montréal. Il comporte 24 équipes réparties dans 6 divisions couvrant le Canada et les États-Unis. Il se distingue du fait qu’il ne comporte que des équipes masculines. De plus, les règlements ont été adaptés pour donner plus de rythme au déroulement d’un match et favoriser l’offensive. Parmi ces différences, on note que les joutes sont arbitrées, que les fautes entraînent des verges de punitions et que les terrains sont plus larges.

Ultimate Canada et la FQU (Fédération Québécoise d’Ultimate)

Ces deux organismes gèrent respectivement le sport au niveau national et provincial. Les règlements qu’ils appliquent sont ceux de USA Ultimate. L’élément distinctif des règlements par rapport à l’AUDL est l’auto-arbitrage des joueurs qui sont responsables d’appeler eux mêmes les infractions et d’appliquer un bon esprit sportif. Des observateurs peuvent agir à titre d’officiel. Les joueurs font appels à eux lorsqu’un différent survient suite à un appel de faute. On y pratique l’ultimate mixte, féminin et masculin, au niveau civil et universitaire.

Ultimate Canada est aussi responsable d’organiser et coordonner les délégations nationales qui représentent le pays lors des différents championnats du monde par pays.

La FQU chapeaute les 19 organisations régionales de partout au Québec et totalise près de 6500 membres. C’est sans compter la dizaines de ligues en développement. Grâce à la FQU et aux nombreuses associations et ligues, on peut jouer au ultimate presque partout au Québec et ce, 12 mois par année. De plus, la FQU coordonne le circuit intérieur CQ4 qui propose un version intérieur d’ultimate se jouant 4 contre 4.

USA Ultimate

Cet organisme gère le sport aux États-Unis. Il fait la promotion du sport autant dans sa version féminine, mixte que masculine. Il veille au sport au niveau civile, universitaire et même au niveau secondaire. Les équipes canadiennes civiles et universitaires compétionnent aussi dans les circuits gérés par USA Ultimate. Parmi les événements majeurs organisés, on compte le tournoi US Open, le circuit Pro Flight, le championnat annuel Nord-Américain et le championnat national universitaire. Ces quatre événements regroupent les meilleurs équipes en Amérique du Nord.

Les joueurs du Royal de Montréal, une fois la saison de l’AUDL terminée, se regroupent sous la bannière MockingBird pour prendre part au championnat québécois (FQU), canadien (Ultimate Canada) et nord-américain (USA Ultimate).

WFDF (World Flying Disc Federation)

La WFDF (habituellement prononcée « ouif-dif ») est responsable de la tenue des différents championnats du monde dans toutes les catégories d’âge et toutes les divisions. C’est pas son entremise que l’ultimate a été reconnu par le CIO (Comité Internationale Olympique).

En plus d’ultimate, la WFDF chapeaute d’autres disciplines tel que le Disc Golf et le Guts.

Les règlements d’ultimate de la WFDF sont quelques peu différents de ceux de USA Ultimate. Entre autre, le rôle des observateurs y est plus passif.

À titre d’exemple, Iris, équipe féminine québécoise, participera en juillet 2018 au championnat du monde par club de la WFDF qui se déroulera à Cincinnati en Ohio (État-Unis).

 

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut