RSEQ

Les Carabins retrouvent le chemin de la victoire, mais inquiètent

Mention de source: Dominick Gravel/Agence QMI

Après avoir été dominés par le Rouge et Or de l’Université Laval la semaine dernière, les Carabins de l’Université de Montréal ont retrouvé le chemin de la victoire hier après-midi en défaisant, non sans difficulté, les Redmen de l’Université McGill par la marque de 27-17.

Les Carabins terminent donc leur saison régulière avec une fiche de 6 victoires et 1 défaite, bon pour le 2e rang au classement général derrière le Rouge et Or (7-1).

Rappelons que les Bleus ont disputé un match de moins en raison de l’annulation, pour des raisons de santé publique, de leur duel contre les Stingers de Concordia qui devait avoir lieu le 5 octobre. Le match n’aura jamais été repris.

La vie faisant toutefois bien les choses, les Carabins recevront la visite des Stingers samedi prochain avec à l’enjeu un billet pour la Coupe Dunsmore. L’autre demi-finale opposera le Rouge et Or au Vert et Or de l’Université de Sherbrooke.

 

Des Redmen plus coriaces que prévu

On ne donnait pas cher de la peau des Redmen face aux Carabins. Après tout, l’équipe de McGill n’avait remporté qu’un seul match cette année et croupissait dans les bas-fonds du classement du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Sauf que le premier quart est chaudement disputé. La défensive des Redmen arrive à contenir l’attaque des Carabins qui peine à faire avancer le ballon. À la surprise générale, l’équipe locale ne parvient à inscrire aucun point lors des 15 premières minutes. McGill inscrit un placement et mène 3-0 après un quart de jeu.

Le deuxième quart débute toutefois mal pour les visiteurs. Le dégagement de Findlay Brown est retourné par Khalil Kerr sur une distance de 94 verges pour le touché. 7-3 en faveur des Carabins.

Les Bleus dominent le reste du quart en ajoutant 16 autre points sans riposte. Reda Malki se rend tout d’abord dans la zone payante suite à une course de 2 verges, puis McGill accorde un touché de sûreté. La cerise sur le sundae est certainement la très longue passe (99 verges !) de touché de Samuel Caron à Regis Cibasu. 23-3 pour les Carabins à la mi-temps.

Les Carabins ajoutent quatre points à leur avance au troisième quart, mais les Redmen ripostent avec un touché. 27-10 pour les Bleus après 45 minutes de jeu. McGill continue de faire preuve de caractère au 4e quart en inscrivant un autre touché pour réduire l’écart à 10 points.

Lors de leur séquence offensive suivante, les Redmen se retrouvent encore une fois dans le territoire des Carabins. Junior Noisy étouffe toutefois la menace en interceptant la passe de Dimitri Sinodinos.

 

Des inquiétudes du côté des Carabins

À l’aube des séries éliminatoires, les Carabins inquiètent. L’équipe est plombée par les blessures et la défense vient d’accorder 426 verges aux Redmen qui ne sont pourtant pas reconnus pour leurs prouesses offensives.

L’attaque en arrache aussi et le quart-arrière Samuel Caron est toujours ennuyé par une blessure. La recrue Dimitri Morand a beaucoup de talent, mais manque encore d’expérience.

Statistique inquiétante : les Carabins ont marqué plus de 30 points seulement deux fois cette saison. Pour vous dire, les Stingers de Concordia ont marqué plus de points cette année.

Chose certaine, l’équipe de l’UdeM devra élever son jeu d’un cran si elle souhaite faire long feu en séries. À l’heure actuelle, le Rouge et Or semble être l’équipe la plus complète du circuit québécois et part favorite pour remporter la Coupe Dunsmore, d’autant plus qu’elle bénéficie de l’avantage du terrain.

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut