Alouettes

Les Alouettes piétinés par les Stampeders

Mention de source: RDS.ca

Les semaines se suivent et se ressemblent pour les Alouettes de Montréal. La troupe de Kavis Reed a subi un septième revers consécutif vendredi soir à Calgary en goûtant à la médecine des Stampeders, la meilleure équipe de la ligue. La marque finale de 59-11 est sans équivoque: les Alouettes ont été dominés de A à Z et repartent de l’Alberta la queue entre les jambes.

Voici en vrac mes commentaires et observations sur la 11e défaite de la saison de nos Moineaux :

 

  • La défense des Alouettes en arrache depuis plusieurs semaines et la tendance s’est maintenue vendredi soir : elle a accordé 523 verges à l’attaque des Stampeders, dont 216 au sol.

 

  • C’est le porteur de ballon Terry Williams qui a fait le plus mal aux Alouettes : il a récolté 156 verges de gains en 16 courses (moyenne de 9.8 verges/course) et a inscrit trois touchés ! Rappelons qu’il en était à son premier départ en carrière dans la LCF.

 

  • On se souviendra que, la semaine dernière, la défense des Als avait été charcutée par le porteur des Argonauts de Toronto, James Wilder Jr, qui avait récolté 141 verges au sol. Bref, les Alouettes en arrachent actuellement contre la course.

 

  • Les receveurs de passes Marken Michel et Marquay McDaniel ont également fait mal aux Alouettes en récoltant respectivement 114 et 104 verges de gains.

 

  • Si au moins l’attaque nous donnait des raisons d’être optimiste… mais non. Elle n’a produit que 10 points et n’en a inscrit aucun en deuxième demie. Anémique, vous dites ?

 

  • Statistique triste à mourir : Avant le simple de Boris Bédé sur le premier jeu du match, les Alouettes n’avaient pas marqué un seul point au premier quart lors des 7 derniers matchs.

 

  • En voyant l’énorme différence de talent sur le terrain vendredi, on se dit qu’il est vraiment étrange que la seule défaite des Stampeders cette saison a été aux mains… des Alouettes, le 14 juillet dernier. C’est ce qu’on appelle une erreur de parcours.

 

  • En remplacement de Darian Durant, blessé aux ischio-jambiers, Drew Willy n’a pas impressionné. Il n’a récolté que 137 verges par la voie des airs et a lancé une passe de touché. Il n’est clairement pas le quart-arrière dont les Alouettes ont besoin pour les années à venir.

 

  • La saison étant un désastre total, les Alouettes doivent absolument profiter des derniers matchs de la saison régulière pour évaluer le potentiel de Matthew Shiltz. Le quart-arrière américain de 24 ans a pris la relève de Willy et a complété 8 de ses 10 tentatives de passes pour des gains de 75 verges. Il mériterait d’être partant pour le prochain match. Après tout, l’équipe montréalaise n’a plus rien à perdre.

 

  • Un des seuls joueurs des Alouettes qui fournit toujours un effort soutenu est Tyrell Sutton. Le porteur de ballon a récolté 82 verges au total en plus d’inscrire un touché par la passe.

 

  • Est-ce que les Als remporteront un autre match d’ici la fin de la saison ? Les paris sont ouverts, mais les chances sont très faibles.

 

  • Malgré la débandade actuelle, personne ne doit jeter la serviette. En effet, plusieurs joueurs auront la chance de se faire valoir au cours des prochaines semaines afin de prouver à l’état-major qu’ils ont leur place au sein de l’équipe. Bien des changements sont à prévoir l’an prochain et personne n’est à l’abri.

 

Prochain match : Lundi le 9 octobre face aux Eskimos d’Edmonton, au Stade Percival-Molson

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut