RSEQ

Les Carabins sont les rois de la montagne

Mention de source: Carabins

Les Carabins de l’Université de Montréal ont défait le Rouge et Or de l’Université Laval par la marque de 21-16 hier après-midi lors de leur match d’ouverture locale. Devant une salle comble de 5 100 partisans, les Bleus ont livré une solide performance défensive et ont su être suffisamment opportunistes en attaque pour se sauver avec la victoire.

Dès leur première séquence offensive, les Carabins ont menacé en s’approchant de la zone de buts du Rouge et Or. Le receveur de passe Guillaume Paquet a toutefois commis un échappé à la ligne de 9 et Laval a repris le ballon. Incapables de gagner du terrain sur la séquence suivante, le Rouge et Or a décidé de concéder le touché de sûreté. 2-0 en faveur des Carabins.

Les Bleus ont ensuite eu la chance d’augmenter leur avance, mais le botteur Louis-Philippe Simoneau a raté sa tentative de placement de 42 verges. Laval a entamé le 2e quart du bon pied en s’inscrivant au tableau grâce au placement de 40 verges de David Côté. C’était 3-2 pour le Rouge et Or à ce moment.

Après une série à l’attaque infructueuse des Carabins, le Rouge et Or a augmenté son avance suite à une passe de touché de 6 verges d’Hugo Richard à Vincent Alarie-Tardif. 10-2 en faveur de Laval.

Démontrant leur force de caractère, l’équipe locale a toutefois répliqué immédiatement. Couronnant une poussée de 89 verges, Samuel Caron s’est rendu jusque dans la zone des buts après une faufilade du quart. L’écart était alors réduit à un seul point (10-9 pour le Rouge et Or).

Avant la fin de la demie, Laval a menacé à son tour en s’approchant à 6 verges de la zone payante. La défensive des Bleus a toutefois résisté et le Rouge et Or s’est contenté d’un autre placement de Côté, cette fois-ci sur une distance de 13 verges. 13-9 en faveur de Laval après une demie.

Les Carabins ont repris l’avance 4 minutes après le début du 3e quart. Caron a lancé une passe parfaite à Paquet qui a filé sur 41 verges pour inscrire le touché. Après le converti de Simoneau, c’était 16-13 en faveur de l’équipe montréalaise.

Avant la fin du quart, le Rouge et Or, alors profondément refoulé dans son propre territoire, a concédé un autre touché de sûreté, portant le score à 18-13 en faveur des Carabins après 45 minutes de jeu.

Le début du 4e quart a donné droit à une scène effrayante alors que le demi de coin des Carabins Zachary Alexis a subi une grave blessure. Son genou a plié dans le mauvais sens lorsqu’il est atterri au sol, après avoir empêché le receveur du Rouge et Or de capter une passe de Richard. Les images sont difficiles à regarder (âmes sensibles s’abstenir), mais vous pouvez voir la reprise en cliquant ici. La saison d’Alexis est sans contredit terminée et c’est une grosse perte pour la défensive montréalaise.

Après un délai d’une quinzaine de minutes, les hostilités ont repris et le Rouge et Or en a profité pour ajouter un placement. L’écart était donc réduit à 2 points (18-16 pour les Carabins).

Après un dégagement des Carabins et une passe habilement rabattue par Marc-Antoine Dequoy, Hugo Richard a lancé une mauvaise passe sous pression qui a été interceptée par Brian Harelimana. Les Carabins ont repris possession du ballon à la ligne de 29 de leurs grands rivaux. Quelques jeux plus tard, Simoneau a réussi un placement sur une distance de 39 verges et les Carabins menaient alors 21-16.

Avec 4 minutes à faire au match, le Rouge et Or a tout tenté pour inscrire le touché victorieux, mais en vain. L’attaque des Carabins a par la suite réussi deux importants premiers jeux qui leur ont permis d’écouler les dernières minutes au cadran.

Encore une fois, le duel Montréal/Laval en a été un défensif et chaudement disputé. Malgré quelques erreurs de chaque côté, les deux équipes ont offert un bon spectacle et l’ambiance au CEPSUM était endiablée. On attend déjà impatiemment la deuxième confrontation entre ces rivaux qui aura lieu le samedi 21 octobre à Québec.

Dans la victoire, soulignons les performances de Samuel Caron (27 en 40, 377 verges par la voie des airs et 1 touché // 11 courses pour 48 verges et 1 touché), Guillaume Paquet (9 attrapés pour 144 verges et 1 touché // 2 courses pour 12 verges) et Kevin Kaya (8 attrapés pour 92 verges).

En défensive, saluons le travail de Marc-Antoine Dequoy (9 plaqués et 1 passe rabattue), de Vincent Jacques (6 plaqués et 1 sac du quart) et de Philippe Lemieux-Cardinal (2 plaqués et 2 sacs du quart).

Mentionnons en terminant a bonne performance du botteur Félix Ménard-Brière qui a maintenu une excellente moyenne de 47.1 verges sur ses bottés de dégagement et qui a refoulé le Rouge et Or profondément dans son territoire à plusieurs reprises (4 bottés à l’intérieur de la ligne de 20).

 

Le prochain match des Carabins aura lieu vendredi prochain, alors qu’ils recevront la visite du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke (0-2). Les Bleus (2-0) tenteront de rester invaincus en remportant une troisième victoire en autant de matchs.

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut