Hockey

Jaromir Jagr: une rose effeuillée?

© cbssports.com

Au moment d’écrire ces lignes, il reste un peu moins de deux mois avant le début de la saison régulière 2017-2018 de la Ligue nationale de hockey. Toutefois, cela signifie également que le temps commence à presser pour le sympathique Jaromir Jagr. Le problème ? Aucune équipe ne semble démontrer un réel intérêt. D’ici là, faisons ensemble un tour d’horizon de l’ensemble de sa carrière, autant au sujet de ses accomplissements que concernant ce qui l’attend.

Son passé

C’est à partir de la saison 1990-1991 que Jaromir Jagr fera la pluie et le beau temps dans la LNH, particulièrement avec les Penguins de Pittsburgh. Lors de son séjour de 11 saisons complètes dans l’igloo de Pittsburgh, Jagr aura gagné deux coupes Stanley, tout en cumulant énormément de points. Par la suite, soit au début des années 2000, le gaillard mesurant 6’3″ fit de courts séjours à Washington et à New York (les Rangers). Puis, en 2008, Jagr quitte la LNH pour une première fois, afin d’aller passer quelques saisons dans la KHL.

Son présent

Après trois saisons complètes à Omsk, Jagr effectua un retour dans la meilleure ligue de hockey au monde en se joignant aux Flyers de Philadelphie. Après ce passage de quelques saisons dans la ville de l’amour fraternel, ce sont respectivement les villes de Dallas, Boston, Newark et Sunrise qui accueillirent pour peu de temps l’éternel numéro 68. Malgré le fait que le Tchèque n’ait clairement plus 20 ans, il offre de précieux services coup sur coup à chacune de ces formations. Il est aussi à remarquer que, lors des dernières saisons, Jagr ne manque plus beaucoup de matchs, et ce, malgré son âge avancé.

Son avenir

À la fin de la dernière campagne, les Panthers de la Floride n’ont pas vraiment fait d’effort afin d’offrir un contrat à Jagr et ce dernier s’est donc retrouvé sur le marché des agents libres. Joueur autonome depuis le début de l’été, il n’a toujours pas trouvé preneur. Cependant, les rumeurs ne se font pas rares à son sujet, plusieurs équipes semblant intéressées. Les Kings de Los Angeles, qui semblent toutefois avoir cessé les discussions. Ira-t-il évoluer pour une équipe de l’Ouest du Canada (les Flames ou les Canucks)? Ou peut-être encore un marché comme Montréal ou Toronto; rêvons-nous en couleur? Jagr peut encore offrir de bons services, mais il faut parfois savoir arrêter dans la vie. Celui-ci semble toutefois voir du coin de l’oeil le record de longévité de Gordie Howe qui semble plus que jamais accessible, surtout pour un passionné du hockey comme Jaromir Jagr!

Bref, il est difficile à dire si Jaromir Jagr est une rose effeuillée…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut