AHL

Les espoirs du Rocket de Laval

Voici quelques statistiques intéressantes du top 4 des espoirs du Rocket de Laval, qui, normalement, devraient avoir leurs chances de percer l’alignement montréalais dès l’automne.

Plusieurs amateurs du Canadien semblent penser que l’équipe manque encore de puissance offensive. Bergevin, lui, dans sa mentalité, prône le développement des jeunes à l’interne. Il semble que Timmins et le D.G. du Canadien ont fait un excellent travail lors du dernier repêchage avec Poehling et Ikonen. Mais qu’en est-il des précédents espoirs?

Voici quelques statistiques intéressantes du top 4 des espoirs du Rocket de Laval, qui, normalement, devraient avoir leurs chances de percer l’alignement dès l’automne.

Jacob De La Rose

L’homme qui est bon sans la rondelle n’a pas donné bonne impression lors de ses passages dans la ligue nationale, mais le jeune suédois semble s’améliorer avec la rondelle. Depuis les trois dernières années il est passé de 0,30 Pts/match à 0,50 Pts/match. Il a également été engagé sur les avantages numériques et désavantages numériques totalisant 4 buts en « A.N. » et 4 buts en « D.N. » l’an dernier. Jacob De La Rose est un imposant attaquant qui a un bon coup de patin. Peut-être pourra-t-il percer sur un 4ieme trio cette saison.

Nikita Scherbak

Le jeune russe ayant des habilités offensives très intéressantes a déçu par sa constance lors de sa première saison dans les mineures ayant quand même fait une saison de 0,48 pts/match. L’an passé, il a, entre autre, compté un très beau but en avantage numérique dans la LNH ajoutant aussi 0,62 pts/match dans les mineures. Comme beaucoup de jeunes, l’arrogance et le jeu défensif font défauts, mais Scherbak a-t-il était repêché pour son jeu sans la rondelle? Non. J’ai bien hâte de le voir au camp d’entraînement du Canadien, car le tricolore à bien besoin de talent pur à l’attaque et Nikita correspond à ce besoin.

Michael McCarron

« Big Mac » est très près de la ligue nationale de hockey. Il a joué plusieurs matchs sur le 4ieme trio l’an dernier avec le Canadien. Pour moi, Michael McCarron est plutôt un joueur de troisième trio. Il a quand même de bonnes aptitudes offensives comme sa moyenne de 0,62 pts/match, sur deux ans, le démontre en LAH. L’homme de 6 pieds 6 pouces devrait avoir une place relativement sûre dans l’alignement du Canadien l’an prochain.

Charles Hudon

Il est tellement mûr qu’il est tombé de l’arbre. Je ne comprends toujours pas pourquoi il n’a pas fait l’alignement du Canadien l’an passé. Il y avait de la place pour du talent brut offensif sur le troisième trio et même le deuxième. Charles Hudon totalise, sur trois ans dans les mineurs, une moyenne de 0,80 pts/match. Il a 4 pts en 6 matchs dans la LNH. Pourquoi n’est-il pas dans le grand club? Les arguments que nous avons entendus lors des conférences de presse de Michel Therrien sont son manque de constance ou son jeu sans la rondelle. 4 pts en 6 matchs en LNH et une moyenne de 0,80 pts/match dans les mineurs, je n’appelle pas ça un manque de constance. Ensuite, son jeu sans la rondelle… Charles Hudon est payé pour faire des points… et il en fait! J’espère que Claude Julien le laissera jouer dans la LNH et qu’il sera patient car c’est un joueur de talent qui aiderait grandement le Canadien à l’attaque.

Il n’y a pas une tonne de fruits mûrs dans les mineures cette année, mais certains vont finir en confiture si on ne les met pas dans l’alignement du grand club.

Crédit photo : Rocket de Laval

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut