Course

La formule E, qu’est-ce que ça mange en hiver?

Les 29 et 30 Juillet prochain, la ville de Montréal deviendra la première ville au Canada à accueillir une course du tout nouveau championnat de la FIA, la formule E.

Certaines personnes pourraient penser que cette course sera sensiblement pareil au grand prix du Canada, mais détrompez-vous. Non seulement cette course n’aura pas lieu au circuit Gilles Villeneuve, mais bien en plein cœur des rues de Montréal, Le départ ayant lieu sur le boulevard René-Lévesque en direction est entre les rues Panet et Plessis, directement en face de la maison Radio-Canada (MRC). Le circuit de 2,75 km sera composé de 14 virages et se faufilera le long de la rue Viger est, en passant devant la MRC.

La plus grande particularité de ces voitures est le fait qu’elles sont 100% électriques. En conférence de presse, le président-directeur général de la formule E Alejandro Agag, a exprimé son souhait d’« amener la course automobile complètement électrique dans les rues des villes les plus importantes du monde, alors Montréal est un ajout fantastique au calendrier ». Ce championnat est d’autant plus intéressant car plusieurs anciens pilotes de formule 1 y participent, comme Nick Heidfeld et Jean-Éric Vergne. De plus, le fils du célèbre Alain Prost, Nico, fait aussi parti de la compétition.

Je n’ai pas l’habitude de donner mon opinion dans mes articles. Toutefois, je crois pertinent de montrer aux gens tous les avantages et les bienfaits que cette course peut apporter à la ville. Même si cette course na fait pas l’unanimité, nous devons tout de même admettre qu’il sagit ici d’une opportunité en or pour la métropole québécoise de rivaliser avec les autres grandes villes du monde. Avec la présence de cette course de voitures électriques, Montréal se démarque comme une ville avant-gardiste et inovatrice, tout en faisant la promotion du transport électrique qui représente toujours une énigme pour les grandes compagnies. Le Maire de Montréal, Denis Coderre, n’a jamais caché ses intentions d’électrifier le transport en commun montréalais et je crois que cette course représente une occasion de prouver ces intentions et de montrer à tous qu’Il tient vraiment à la concrétisation de ce projet.

Certes, la préparation à cette course comporte son lot d’inconvénients. Que ce soit par la fermeture complète des rues concernées par la course pour en refaire la surface, ce qui coûtera très cher et par les inconvénients à la circulation occasionnés le jour de la course, je crois que ces inconvénients sont des mal nécessaires pour permettre à Montréal d’entrer dans une nouvelle ère technologique.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut