Alouettes

LE CAHIER DE JEUX – Retour sur le premier match des Alouettes de Montréal

Pour lire un compte-rendu du match d’ouverture des Alouettes, consultez l’article de mon collègue Arsène Frenette.

Le visage des Alouettes de Montréal a changé drastiquement au cours de la dernière saison morte (nouveau quart-arrière, nouveau directeur général, plusieurs départs et arrivées au niveau du personnel de joueurs, etc.). J’avais donc bien hâte de voir le résultat de cette transformation sur le terrain. Voici, en vrac, mes observations sur ce le match d’hier soir qui avait lieu au Stade Percival-Molson:

  • Sans être mémorable, ce match d’ouverture aura été chaudement disputé et les dernières minutes furent fort excitantes.
  • Les Alouettes entament donc leur saison sur une bonne note. Rappelons que l’an dernier, ils ont présenté une piètre fiche de 7 victoires et 11 défaites et qu’ils ont été particulièrement affreux à domicile (3 victoires, 6 défaites).
  • Inutile de mentionner qu’une des clés cette année pour les Alouettes sera de remporter au moins 5-6 victoires à domicile. L’appui de la foule et l’avantage du terrain sont cruciaux au football et il faut en profiter.
  • Ne partons pas en peur : les Roughriders sont une des équipes les plus faibles de la LCF et ont terminé la dernière campagne avec une piètre fiche de 5 victoires et 13 défaites. Le prochain match des Montréalais (contre les Eskimos à Edmonton) devrait nous donner une meilleure idée de la valeur de cette équipe.
  • Darian Durant (qui affrontait son ancienne équipe) a connu un bon match, lançant 2 passes de touchés et pour 233 verges. Surtout, il n’a pas commis d’erreur qui ont mis son équipe dans le pétrin.
  • J’aurais aimé voir Tyrell Sutton courir un peu plus, lui qui a pourtant récolté 68 verges en 13 courges (moyenne de 5.2 verges/course). Si les Alouettes souhaitent connaître une bonne saison, leur attaque devra être bien équilibrée.
  • J’espère également que le receveur Ernest Jackson, qui vient de se joindre aux Alouettes après deux excellentes saisons à Ottawa, occupera une plus grande place dans l’attaque montréalaise au cours des prochains matchs. Seulement 2 attrapés pour 16 verges hier (mais un touché j’en conviens).
  • Est-ce que Boris Bédé est vraiment de retour au sommet de son art comme on semblait le dire avant le début de la saison ? J’ai mes doutes. Il a manqué un placement de 45 verges au premier quart et celui victorieux n’était que de 18 verges. Attendons de voir s’il a réellement retrouver sa confiance.
  • B.J. Cunningham a été le joueur du match du côté des Alouettes : 4 attrapés pour 90 verges et 1 touché; 1 course pour 21 verges.
  • Je persiste à dire que la perte de Bear Woods fera très mal à la défensive des Als. Woods était une machine à plaqués. Bien hâte de voir le premier match contre Toronto.
  • La ligne offensive des Alouettes a connu un fort match, n’accordant aucun sac du quart à l’adversaire.
  • Le taux d’efficacité des Alouettes en situation de 3e essai ? 100% (2 en 2). Même chose du côté des Roughriders (4 en 4).
  • C’est rare, mais les Alouettes n’ont pas été l’équipe la plus indisciplinée hier ! 7 pénalités contre 12 pour les Roughriders. Espérons que cette tendance se poursuive, puisque les pénalités coûteuses ont fait mal plus d’une fois aux Als l’an dernier.

 

Prochain match: Vendredi 30 juin, contre les Eskimos d’Edmonton à leur domicile.

 


Mention de source pour la photo: The Canadian Press

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut