Soccer

(4/8) Coupe des Confédérations : le Chili

Le Chili peut être considéré comme l’une des puissances de l’édition 2017.

Il s’agit du quatrième d’une série de huit articles présentant les équipes en présence à la Coupe des Confédérations qui aura lieu du 17 juin au 2 juillet prochain en Russie. Les champions en titre de chaque compétition continentale de même que le pays hôte de la compétition (Russie) et le champion du monde en titre (Allemagne) s’affronteront lors de l’évènement.

Le Chili peut être considéré comme l’une des puissances de l’édition 2017. Ce pays en pleine expansion arrive en Russie gonflé à bloc, fort de deux Copa América consécutives, acquises toutes deux lors de finales disputées face à l’Argentine de Lionel Messi. La finale de 2016 avait même nécessité les tirs au but pour départager un vainqueur.

La formation chilienne profite également d’une vague de joueurs de talent évoluant dans les plus grands championnats européens tels que Claudio Bravo (Gardien – Manchester City), Arturo Vidal (Milieu – Bayern Munich) et Alexis Sanchez (Attaquant – Arsenal) pour ne nommer que ceux-ci.

Aussi, ce qui a fait la force du Chili lors des dernières années est leur rage de vaincre, leur désir d’atteindre les plus hauts sommets. Ce n’est peut-être pas l’équipe la plus talentueuse sur papier, mais ils n’abandonneront jamais. Parlez-en à l’Argentine.

Il s’agira de leur première compétition internationale d’importance depuis l’acquisition de leurs deux titres consécutifs de champions sud-américains. À ce niveau, il sera intéressant de comparer le jeu de la « Roja » à celui des cadors européens (Allemagne et Portugal). Lors des Coupes du monde de 2010 et 2014, ils n’ont pu faire mieux que les huitièmes de finale, vaincus par le Brésil les deux fois.

Il faut toutefois s’attendre à voir le Chili sortir de la phase de poule, le Cameroun et l’Australie étant des équipes battables. L’Allemagne risque d’être leur plus grand défi. Reste à voir ensuite s’ils resteront aussi performants dans la phase à élimination directe que lors des dernières années en compétitions continentales. Une finale, voire le titre de champion, peut être un objectif réaliste pour le pays qui se situe actuellement au 4e rang mondial.

Les prédictions

Je m’attend à voir le Chili passer aux éliminations directes par la porte d’en arrière. Le pays sud-américain a eu quelques difficultés en phase de poule ces dernières années et l’Allemagne risque de les vaincre. Une demi-finale face au Portugal de Cristiano Ronaldo semble donc un choc auquel nous devrions nous attendre. Deux puissances en duels sur une seule rencontre, comme en fait foi l’Euro acquis par les Portugais en 2016. Je m’attends à voir le parcours du Chili prendre fin lors de cette rencontre.

Objectif réaliste : Finale (voire Champion)

Prédiction personnelle : Demi-finaliste.

Prochaine équipe : Mexique

Crédit image : https://wheelingaroundpuck.wordpress.com/tag/womens-football/

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

* indicates required

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut