Football

Le Blitz de Montréal, une équipe de guerrières

Connaissez-vous le Blitz de Montréal ? C’est une équipe de football féminine qui œuvre dans la WFA (Women’s Football Alliance) depuis la fondation de l’équipe en 2003.  Le Blitz de Montréal est un organisme à but non lucratif.

Pour devenir une joueuse, c’est tout simple : il suffit d’avoir 18 ans et surtout d’avoir envie de jouer pour le plaisir. Si tu n’as pas 18 ans ce n’est pas grave! Le groupe d’entraîneur va se faire un plaisir de te mettre dans l’équipe de réserve pour que tu puisses apprendre le système, prendre de l’expérience en étant active avec les autres joueuses à l’entraînement et tu seras considérée comme un membre de l’équipe! La seule petite différence, c’est que tu ne pourras pas participer aux parties mais tes encouragements seront d’une aide bénéfique pour tes coéquipières. L’organisation du Blitz de Montréal, mise sur des valeurs telles que l’engagement, la loyauté et l’esprit d’équipe, le tout dans un encadrement professionnel. Certain diront que c’est comme « l’école de la vie».

Qui sont les membres de l’équipe ? Une directrice générale qui a à cœur le programme, des entraineurs bénévoles qui se font un plaisir de transmettre leur savoir-faire aux joueuses, des joueuses qui ont cette année entre 18 à 37 ans, des étudiantes, des mamans, des policières, etc. Bref, toutes sont de milieux différents, mais chacune partage la même passion : le football.

La saison du Blitz de Montréal qui évolue dans la division 2 est sur le point de se terminer, l’équipe en date d’aujourd’hui affiche la meilleure fiche de la forte division  « Northeast», qui regroupe des équipes de Philadelphie, Columbus, New York, Baltimore, Détroit, Indy et finalement le West Michigan.  Pour vous donner une idée, la seule défaite de l’équipe jusqu’à maintenant est survenue contre le Renagades de Boston, une équipe de la division 1. Juste pour vous montrer à quel point le recrutement est différent au Canada et aux États-Unis, le Canada possède 13 équipes au sein de la ligue sénior féminine, tandis que nos voisins du sud possèdent plus de 100 équipes. Il y a aussi une différence au niveau du recrutement, plus de 300 joueuses se présentent chaque année pour tenter de se tailler un poste avec l’équipe de Boston tandis que pour le Blitz, seulement une cinquantaine de candidates se disputent une place dans l’équipe. L’équipe de Montréal fait face aussi à un problème majeur, l’expérience des filles. Comme il n’y a pas de « club école », les joueuses qui se présentent ont peu ou pas d’expérience au football. Peut-être qu’elles ont joué au flag football ou bien au rugby, mais le reste des filles arrivent sans bagage, seules devant ce défi qu’est le football contact. Pour changer de division dans les années à venir, il faudra plus de stabilité dans l’équipe. Chaque année, environ 30% de l’effectif abandonne l’équipe pour les raisons suivantes : études terminées et obtention d’emploi dans leur domaine, travail de soir, tombe enceinte, etc.

Pour prouver à quel point l’équipe de cette année est merveilleuse, lors du championnat mondial de football féminin qui se déroulera à Vancouver vers le début juin, plus de 10 joueuses faisant partie du blitz seront de l’équipe canadienne, accompagnées de 3 entraîneurs de l’équipe ainsi que du gérant d’équipement! C’est une belle représentation de l’équipe qui espère faire bonne figure face aux équipes des États-Unis, de l’Australie, de la Finlande, de la Grande Bretagne et du Mexique.

Tout est maintenant en place pour une fin de saison qui s’annonce palpitante, deux grosses parties à venir contre le Fusion de Cleveland (Étranger) et la dernière partie à domicile face au Sharks de New York. L’équipe joue ses parties à domicile à l’école secondaire Dalbé-Viau à Lachine au coût de 9$ pour financer ce si beau programme. Des matchs palpitants remplis d’action, de filles prêtes à se sacrifier corps et âmes pour l’obtention de la victoire. Serez-vous de la partie ?

Crédit Photo : Journal Métro

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surlebanc.ca, un média sportif hors du commun. Notre but : parler d'actualité, de conflits sociaux et d'enjeux culturels et même politiques que nous offre le sport!

Facebook

Copyright © 2015 Flex Mag Theme. Theme by MVP Themes, powered by Wordpress.

Retour en haut